Montréal
10:48 7 février 2020 | mise à jour le: 7 février 2020 à 12:58 temps de lecture: 4 minutes

Tempête hivernale: les déplacements perturbés, les écoles fermées

Tempête hivernale: les déplacements perturbés, les écoles fermées
Photo: Zacharie Goudreault/ Métro

La tempête hivernale en cours perturbe les déplacements dans la région métropolitaine vendredi, tant dans le réseau routier qu’aérien. Les commissions scolaires ont d’ailleurs décidé de fermer leurs portes.

La météo fait des siennes dans plusieurs régions du Québec, notamment en Estrie, en Mauricie et dans la région de Québec, où des accumulations de 20 à 30 centimètres de neige sont attendues aujourd’hui.

Dans la région métropolitaine, une tempête hivernale fait rage tant sur l’île de Montréal que dans la région de Laval ainsi que sur la Rive-Sud. Déjà, vendredi matin, entre 10 et 15 centimètres de neige se trouvaient au sol. Ce n’est toutefois qu’un début, puisqu’Environnement Canada prévoit une accumulation supplémentaire de 15 à 25 centimètres d’ici à la fin de l’après-midi.

«On va finir la journée avec plus de 30 centimètres, c’est sûr. Il y a des endroits où on va dépasser les 40 centimètres», indique à Métro le météorologue Simon Legault, d’Environnement Canada. Le soleil devrait ensuite être de retour demain.

Il s’agit d’ailleurs de «la plus grosse» tempête hivernale à Montréal depuis le début de l’hiver, confirme M. Legault. La dernière fois où la métropole a connu une accumulation majeure de neige au sol date de novembre, souligne-t-il.

La Ville de Montréal déclenchera d’ailleurs dès demain sa cinquième opération de chargement de la neige depuis le début de l’hiver. Celle-ci aura lieu sur l’ensemble de son territoire.

«La poudrerie vient compliquer encore plus les déplacements.» -Simon Legault, météorologue chez Environnement Canada

Déplacements perturbés

Cette neige, combinée à des rafales pouvant atteindre 60 km/heure, vient perturber les déplacements sur le réseau routier.

«Les vents, la neige et la poudrerie sont au rendez-vous. Si vous le pouvez, nous vous conseillons de repousser vos déplacements», a indiqué sur Twitter le ministère des Transports du Québec, vendredi matin.

Plusieurs usagers du transport en commun doivent aussi faire preuve de patience aujourd’hui. Le réseau de trains de banlieue d’exo ne semble pas avoir été affecté par les conditions hivernales jusqu’à maintenant.

L’organisme indique toutefois à Métro que les «conditions routières et climatiques» entraînent actuellement «des retards généralisés au niveau de nos opérations d’autobus».

Ainsi, les autobus du transporteur subissent des retards de 15 à 20 minutes sur la couronne sud de la métropole, tandis que ceux qui circulent sur la couronne nord de Montréal accusent de 20 à 30 minutes de retard.

La Société de transport de Montréal (STM) affirme pour sa part être en contrôle de la situation.

«Tous les bus requis sont sur la route ce matin et, bien que les conditions routières soient difficiles, ça se déroule somme toute bien sur le réseau, les bus ayant une bonne adhérence jusqu’à maintenant. Bien sûr, il faut tout de même s’attendre à des retards», a indiqué une porte-parole, Amélie Régis.

Cette dernière a toutefois précisé que six lignes d’autobus de la société de transport sont actuellement «en déroutage» en raison des conditions hivernales.

Par ailleurs, vendredi matin, plusieurs dizaines de départs et d’arrivées à l’aéroport Montréal-Trudeau ont été retardés. Par voie de communiqué, Aéroports de Montréal recommande aux voyageurs de consulter l’état de leur vol avant de se rendre à l’aéroport.

Écoles fermées

Les conditions hivernales permettent à des milliers d’élèves de la région métropolitaine de bénéficier d’un congé forcé aujourd’hui.

Parmi les commissions scolaires qui ont fermé leurs portes aujourd’hui, on compte notamment la Commission scolaire de Montréal, la Commission scolaire English-Montréal ainsi que la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys.

Toutes les écoles ont par ailleurs fermé leurs portes dans Lanaudière, de même que plusieurs autres dans les Laurentides, en Montérégie et à Laval.

Articles similaires