Montréal
18:41 7 octobre 2020 | mise à jour le: 7 octobre 2020 à 18:41 temps de lecture: 3 minutes

L’entrée du parc Jarry sera réaménagée

L’entrée du parc Jarry sera réaménagée
Photo: Archives MétroLa nouvelle entrée du parc Jarry devrait être prête au début de l'été prochain.

L’entrée du parc Jarry sera réaménagée au cours des prochains mois, a fait savoir Montréal. Dès la prochaine saison estivale, les visiteurs profiteront d’un accès plus accueillant et plus accessible du parc de la rue Villeray.

«Contrairement aux autres entrées, celle-ci ne fonctionnait pas du tout. Elle n’était pas super visible et ne s’alignait pas aux trottoirs de l’autre côté de la rue. Il y avait aussi plein de sentiers illégaux, qui montrent que ça ne correspondait pas aux besoins», résume Sylvain Ouellet, conseiller de la Ville pour le district de François-Perrault.

Pour remédier aux problèmes, la Ville a accordé un contrat de 561 000$ à l’entreprise St-Denis Thompson. Les travaux de l’entrée du parc Jarry devraient commencer en novembre de cette année et se terminer au début du mois de juin 2021.

«Il y avait vraiment un problème de configuration géométrique. C’est comme si ça avait été conçu comme une entrée secondaire, cachée, alors que Villeray est un axe majeur. Ça amène à un endroit intéressant du parc, près du pavillon de musique», ajoute l’élu.

Les travaux prévoient notamment la réfection des trottoirs, l’abattage de trois frênes et la plantation d’arbres et de végétaux.

De nouveaux lampadaires et du mobilier urbain y seront également installés. L’entrée se voudra aussi accessible aux personnes à mobilité réduite.

«Même dans le sentier formel, il y avait une mince bande de béton au centre. Et de part et d’autre, il y avait du pavé uni, mais ce n’était plus rendu au niveau. Ce n’était pas agréable […]».
-Sylvain Ouellet, conseiller de la Ville pour le district de François-Perrault

Comme pour plusieurs autres espaces verts dans la région métropolitaine, le parc a connu une importante hausse de son achalandage pendant le confinement.

Le RAPLIQ peu impressionné

Présidente du Regroupement des activistes pour l’inclusion au Québec (RAPLIQ), Linda Gauthier est plus mitigée. Celle-ci  n’est pas impressionnée par l’importance de l’annonce selon laquelle l’entrée du parc Jarry sera maintenant accessible aux personnes à mobilité réduite.

«C’est bien, mais ça ne me fait pas sauter au plafond. Il y a d’autres priorités, par exemple, de rendre les toilettes accessibles ou d’aider les commerçants à adapter leur établissement [que celle de rénover l’entrée du parc Jarry]», mentionne Mme Gauthier.

Elle juge à ce propos que l’argent de la Ville aurait pu être mieux investi que d’aller au réaménagement de l’entrée du parc Jarry.

Articles similaires