Mercier & Anjou
10:21 25 février 2021 | mise à jour le: 25 février 2021 à 10:22 temps de lecture: 3 minutes

COVID-19: Des aînés pressés de se faire vacciner

COVID-19: Des aînés pressés de se faire vacciner
Photo: Paul Chiasson/La Presse canadienne

La vaccination dans les résidences privées pour aînés va bon train. Ce sera désormais au tour des personnes de 85 ans et plus de se faire vacciner contre la COVID-19. Une véritable lueur d’espoir pour plusieurs aînés de l’est de Montréal.

«Je vais me faire vacciner à la première heure », lance Ivan Dussault, 88 ans. Il prendra son rendez-vous dès qu’il le pourra jeudi, dans l’espoir d’avoir une place dès le 1er mars au stade olympique.

Celui qui est par ailleurs président de l’Association de défense des droits des personnes retraitées et pré-retraitées de la Pointe-de-l’Ïle (AQDR-PDI) attendait ce moment depuis longtemps.

L’AQDR a même écrit des lettres pour que les aînés vivant à domicile fassent partie des priorités pendant la campagne de vaccination.

Objectif: septembre

Québec compte terminer en deux semaines la vaccination des trois quarts des quelque 200 000 personnes de 85 ans et plus vivant dans la province.

S’ensuivront les personnes de 70 ans et plus, celles de plus de 60 ans et finalement le reste de la population en général.

L’objectif est de vacciner 6 millions de personnes d’ici septembre.

Mais attention avant de prendre vos proches dans vos bras. Pour les aînés, il faut trois semaines avant d’atteindre l’immunité, a prévenu mercredi la Dre. Mylène Drouin, directrice régionale de santé publique de Montréal.

Lueur d’espoir

La vaccination progresse par ailleurs dans les résidences privées pour aînés (RPA).

À la résidence Cité Rive, dans Rivière-des-Prairies, au moins 800 des 1000 résidents ont reçu la première dose du vaccin.

«Les gens étaient très contents de recevoir le vaccin», se réjouit Brigitte Pouliot, directrice des communications pour les résidences COGIR.

Elle explique que les 40 résidences du groupe au Québec avaient mis en branle la logistique avant même de recevoir les doses, question d’être prêt à agir aussitôt que possible.

«De façon générale, dans nos résidences, les gens attendaient le vaccin. Tout le monde a hâte de reprendre une vie normale.» -Brigitte Pouliot, directrice des communications aux résidences COGIR

Jusqu’à maintenant, 94 000 personnes sur l’île de Montréal ont reçu la première dose du vaccin, dont environ 58 000 travailleurs de la santé et plus de 18 000 personnes en RPA.

Le gouvernement du Québec estime quant à lui que la moitié des personnes vivant en RPA ont reçu le vaccin. Quant à l’objectif de vacciner 75% des résidents en CHSLD, il est désormais atteint, selon Québec.

200 000

C’est le nombre de personnes de 85 ans et plus qui n’habitent pas en CHSLD ou en résidence privée au Québec.

Articles similaires