Montréal
10:39 1 mars 2021 | mise à jour le: 1 mars 2021 à 16:24 temps de lecture: 3 minutes

La vaccination désormais disponible à 70 ans à Montréal

La vaccination désormais disponible à 70 ans à Montréal
Photo: Paul Chiasson/La Presse canadienne

La vaccination de masse débute aujourd’hui dans tout le Québec. D’abord prévue pour les aînés de 85 ans et plus, le gouvernement annonce que les rendez-vous de vaccination sont désormais disponibles pour ceux de 70 ans et plus vivant sur l’île de Montréal.

Les patients peuvent prendre rendez-vous à leur tour sur la plateforme en ligne mise en place par le gouvernement, ou au 1-877-644-4545. 

Une quinzaine de sites de vaccination attendaient les Montréalais ce matin. À Montréal, priorisé par le gouvernement provincial à cause de la concentration de cas de COVID-19, le Palais des congrès et le Stade olympique sont au cœur de la campagne de vaccination. À eux seuls, ils ont la capacité d’immuniser 3000 personnes par jour. 

Le premier ministre François Legault annonçait la semaine dernière le lancement officiel de la vaccination de masse en invitant les 85 ans et plus à prendre rendez-vous en ligne ou par téléphone. Les inscriptions se sont ensuite élargies aux 80 ans et plus puisqu’il restait bien des places disponibles. Pour aider les citoyens moins à l’aise avec la technologie, le gouvernement a mis en ligne un document et une capsule vidéo expliquant la marche à suivre.

Les lignes téléphoniques ont été achalandées jeudi matin, première journée de prises de rendez-vous. Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, affirmait jeudi que plus de 100 000 rendez-vous avaient été pris depuis l’ouverture la journée même.

«À part l’enjeu de bande passante qu’on a eu sur les réservations téléphoniques, je ne vois pas de problème [potentiel]», a-t-il assuré.

Un centre de vaccination dans le secteur Ahuntsic n’a toutefois pas pu ouvrir ses portes aujourd’hui, faute de personnel.

Après des semaines de retards, l’approvisionnement fédéral en vaccins s’accélère. Vendredi, le gouvernement fédéral annonçait l’arrivée imminente d’un troisième joueur après Pfizer/BioNTech et Moderna. Le Canada devrait recevoir 1,5 million de doses du vaccin de l’entreprise britannique AstraZeneca au cours du printemps. 

«Notre première livraison arrivera dans les prochaines semaines», a indiqué le premier ministre canadien, Justin Trudeau, pendant un point de presse à la Chambre des communes. Le Québec devrait en recevoir sa part d’ici la fin du mois de mars.

Avant le coup d’envoi de ce matin, déjà 4,4% de la population québécoise était vaccinée et 432 255 doses avaient été administrées, dont 111 595 à Montréal.

Articles similaires