Montréal
16:27 28 avril 2021 | mise à jour le: 28 avril 2021 à 16:27 temps de lecture: 3 minutes

Mobilité durable: les citoyens invités à un sondage en prévision des élections municipales

Mobilité durable: les citoyens invités à un sondage en prévision des élections municipales
Photo: Josie DesmaraisUn autobus de la STM sur une voie réservée

En prévision des élections municipales qui se tiendront cet automne au Québec, Piétons Québec, Vélo Québec et Trajectoire Québec lancent un sondage, en ligne, pour connaître les priorités et préoccupations des citoyens de partout au Québec en matière de mobilité durable.

Tous les citoyens ayant un intérêt peuvent répondre au sondage et ce, jusqu’au 17 mai 2021, selon le communiqué de ces trois organisations.

Les résultats dudit sondage permettront de mieux cerner les priorités des citoyens en matière de mobilité active et collective, explique le communiqué.

L’autre objectif visé est d’alimenter la création de contenus pour encourager les différents élus et candidats municipaux à prendre acte des préoccupations citoyennes dans leurs prises de décisions.

Une consultation «primordiale»

Pour Trajectoire Québec, l’une des trois organisations initiatrices, la consultation des citoyens est primordiale si l’on veut offrir des services de mobilité durable répondant réellement à leurs besoins.

«Les pouvoirs municipaux disposent de leviers importants pour faire une différence en mobilité active et collective. La consultation des citoyens est primordiale si l’on veut offrir des services de mobilité durable qui répondent réellement à leurs besoins. On vise une représentativité régionale importante afin de pouvoir encourager les élus et candidats de tous les milieux à s’engager en faveur d’actions concrètes en mobilité active et collective», plaide Sarah V. Doyon, directrice générale de Trajectoire Québec

Pour Sandrine Cabana-Degani, directrice de Piétons Québec, «la marche est le mode à la base de tous les déplacements et un maillon essentiel de la chaîne de la mobilité durable».

«Voir les modes actifs et collectifs comme étant complémentaires est primordial pour toute municipalité qui souhaite offrir davantage de choix en matière de transport à ses citoyens et favoriser l’adoption de modes de transports sains et durables. C’est pourquoi cette collaboration entre nos trois organismes nous apparaît si pertinente en prévision des prochaines élections municipales», note-t-elle.

De son côté, Jean-François Rheault, président-directeur général de Vélo Québec, estime que les habitudes de déplacement des citoyens sont hautement tributaires de l’aménagement des milieux de vie et des services offerts par la municipalité.

«Que l’on marche, que l’on pédale ou qu’on utilise les transports en commun, on fait partie de la solution! Les municipalités doivent donc être à l’écoute de leurs citoyens, non seulement pour répondre aux besoins de ceux qui se déplacent déjà de façon active et collective, mais aussi pour encourager ceux qui gagneraient à bénéficier de meilleures solutions de rechange à l’auto solo.», affirme-t-il.

Les citoyens intéressés à la mobilité ont jusqu’au 17 mai pour répondre au sondage.

Articles similaires