Montréal
14:41 5 mai 2021 | mise à jour le: 5 mai 2021 à 14:46 temps de lecture: 3 minutes

Montréal: 100 M$ pour rénover et réhabiliter des HLM

Montréal: 100 M$ pour rénover et réhabiliter des HLM
Photo: Josie Desmarais/MétroLa ministre aux Affaires municipale, Andrée Laforest

La ville de Montréal verra une dizaine d’immeubles, barricadés ou en voie de l’être, rénovés ou réhabilités en logements à Habitation à loyer modérés (HLM) pour un investissement de 100 M$. Le ministre fédéral de la Famille, des Enfants et du Développement social, Ahmed Hussen, et la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Mme Andrée Laforest en ont fait l’annonce conjointe en point de presse, mercredi.

Précisément, les 100 M$ sont accordés à l’Office municipal d’habitation de Montréal (OMHM) et devraient rénover ou réhabiliter 517 unités et toucher environ 500 familles. Les projets devront se terminer à une échéance de trois ans selon la ministre Laforest.

La priorité de cet investissement sera donnée aux HLM à Montréal dont il est urgent de s’occuper. «On va travailler sur les HLM barricadés ou en voie de l’être, c’est sûr. L’OMHM a une liste déjà établie», indique la ministre Laforest. La mairesse de Montréal, Valérie Plante précise que les bâtiments les plus vétustes et ceux de plus de 50 ans seront ciblés en priorité.

Cet investissement rentre dans le cadre de l’entente Canada-Québec sur le logement annoncé il y a quelques semaines et représentant 3,7 G$ jusqu’en 2028.

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, accueille positivement ce nouvel investissement mais rappelle que les «besoins sont énormes».

«C’est une bonne nouvelle mais évidemment, il y a un déficit de rénovation qui s’est accumulé. On a hâte de recevoir les prochaines tranches de cette entente bilatérale Canada-Québec. Une liste de 25 000 familles attendent des logements sociaux à Montréal.» – Valérie Plante, mairesse de Montréal

«500 logements c’est important mais cela ne va pas tout régler», ajoute-t-elle.

Même si le gouvernement du Québec n’admet pas qu’il y ait une crise du logement au grand dam des partis d’oppositions, la CAQ fait un deuxième pas en avant sur le thème du logement social en deux jours.

En effet, mardi, la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, annonçait la construction ou l’acquisition et la rénovation de 1500 logements abordables et familiaux au Québec, en partenariat avec un regroupement d’investisseurs des secteurs privé, public et philanthropique. L’investissement s’élève à près de 151 M$.

L’ancien maire de l’arrondissement Le Plateau-Mont-Royal, Luc Ferrandez, expliquait en entrevue à Tout le monde en parle que l’accès à un logement fait partie du socle de la famille québécoise.

«Un logement accessible et la propriété accessible sont des bases de la solidité du modèle québécois. Ce sont des choses auxquelles nos parents ont eu accès, qui leur ont permis de vendre pour avoir un revenu de retraite ou d’y rester et d’être en stabilité. Si tu ne peux pas accéder à ce cycle-là, c’est toute une vie qui change.» – Luc Ferrandez

Articles similaires