Montréal
11:35 8 juin 2021 | mise à jour le: 8 juin 2021 à 19:09 temps de lecture: 3 minutes

Des travailleurs de la santé bloquent l’accès au Port de Montréal

Des travailleurs de la santé bloquent l’accès au Port de Montréal
Photo: Gracieuseté FSSS-CSNDes travailleurs de la santé bloquant la voie ferroviaire menant au Port de Montréal

Plusieurs centaines de travailleurs de la santé et des services sociaux affiliés à la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) sont actuellement en train de manifester vers le secteur du Port de Montréal. Certains travailleurs de la santé ont également bloqué l’accès ferroviaire et ont empêché les poids lourds d’emprunter les routes menant au Port de Montréal.

Sans convention collective depuis mars 2020, les syndicats de la santé et des services sociaux FSSS-CSN ont annoncé la tenue de deux journées de grève le 21 et 22 juin prochain. Les services essentiels seront néanmoins assurés pendant la grève précise le syndicat.

Une grève qui n’est pas inéluctable

Avec des besoins déjà criants et la crise sanitaire, le syndicat espérait pouvoir conclure une entente satisfaisante avec le gouvernement, mais il n’en est rien déplore le président de la FSSS-CSN, Jeff Begley pour qui selon lui «le gouvernement ne veut rien changer à notre quotidien.»

Pour pallier au manque de main-d’oeuvre, les membres du FSSS-CSN appellent notamment le gouvernement à réagir en proposant des mesures d’attraction et de rétention du personnel.

«Il veut maintenir le statu quo des conditions de travail de la plupart du personnel, alors qu’on sait qu’elles sont intenables. Pire encore, il propose encore à ce moment-ci des reculs aux conditions de travail. Nous ne parviendrons jamais à retenir et à attirer le personnel et on n’améliorera pas ce réseau sans s’attaquer, dès maintenant, à l’augmentation des arrêts de travail pour cause d’accident ou de maladie ou au manque de personnel. Il y a urgence d’agir!», précise-t-il dans un communiqué.

Les négociations se poursuivent et même si elle a été annoncée, cette grève n’est pas inéluctable précise Jeff Begley dans un communiqué.

«Avec un peu de bonne volonté politique, on peut y arriver dans un court laps de temps. De notre côté, nous sommes disponibles jours, soirs et nuits pour y arriver. Conclure une entente satisfaisante est notre priorité absolue.» – Jeff Begley, président de la FSSS-CSN

Le SPVM a indiqué avoir «été avisé en matinée qu’une manifestation se tenait aux abords du Port de Montréal. Ceux-ci on bloqué la voie ferroviaire vers 12h, il n’y a pas eu d’intervention. Les manifestants se sont dispersés de manière collaborative vers 12h30. Aucune arrestation n’a été déplorée.»
– Avec Pascal Gaxet

Articles similaires