Montréal
14:17 22 juin 2021 | mise à jour le: 22 juin 2021 à 16:25 Temps de lecture: 3 minutes

L’ex-boxeur Ali Nestor accusé d’agression sexuelle et de voies de fait

L’ex-boxeur Ali Nestor accusé d’agression sexuelle et de voies de fait
Photo: Félix Lacerte-GauthierAli Nestor lance son autobiographie, Moi, Ali Nestor, petit prince de la rue.

L’ex-boxeur Ali Nestor a été formellement accusé d’agression sexuelle et de voies de fait envers une femme, alors qu’il comparait mardi matin au palais de justice de Joliette. 

Les faits seraient survenus entre le 27 janvier 2018 et le 1er décembre 2020. Une ordonnance de non-publication interdit d’identifier la plaignante. 

L’entraîneur Ali Nestor s’est fait connaître par son engagement communautaire dans le quartier Saint-Michel. Il a notamment fondé en 2004 l’organisme Ali et ses prince.sse.s qui vient en aide aux jeunes en situation de vulnérabilité.

Aussitôt arrivé, aussitôt exclu du parti de Denis Coderre

L’homme de 47 ans devait d’ailleurs faire le saut en politique dans l’équipe de Denis Coderre, qui brigue la mairie de Montréal, en tant que conseiller «spécial» en matière de sécurité publique, jeunesse et diversité.

Ali Nestor avait cependant été exclu du caucus d’Ensemble Montréal lorsqu’ont été révélées les allégations au mois de mai dernier, quelques heures seulement après avoir rejoint le parti de Denis Coderre. 

À l’époque, Denis Coderre s’était dit «abasourdi» de voir qu’une plainte criminelle avait été déposée contre Ali Nestor à la police de Repentigny, la ville où le principal intéressé réside.

Le boxeur était auparavant l’entraîneur de l’ex-maire de Montréal et a été crédité par le politicien pour sa remise en forme.

M. Nestor ne s’est jamais caché de son passé durant lequel il a été membre d’un gang de rue criminel avant de se repentir et de s’impliquer auprès des jeunes vulnérables.

En mai, le premier ministre du Québec, François Legault avait également annoncé que M. Nestor serait fait chevalier de l’ordre national du Québec au cours d’une cérémonie qui devait avoir lieu aujourd’hui même. Sa nomination avait toutefois été suspendue le temps de voir si la plainte était retenue.

En 2020, l’ancien combattant professionnel et auteur du livre «Moi, Ali Nestor – petit prince de la rue», a reçu la médaille de l’Assemblée nationale du Québec.

Les procédures en justice contre Ali Nestor se poursuivront le 2 septembre au Palais de justice de Joliette, a laissé savoir la porte-parole du directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP), Audrey Roy Cloutier, sur Twitter. 

Articles similaires