Montréal

Le CF Montréal bannit ses clubs de fans du Stade Saputo et ça passe mal

Loco du club de foot Montréal
Nouveau logo de l'Impact de Montréal. Photo: Gracieuseté/CF Montréal

Le club de soccer CF Montréal a décidé de fermer la Section 132 du Stade Saputo pour une durée indéfinie, bannissant du même coup certains clubs de fans. L’équipe dit agir à la suite d’agissements contraires aux règlements du stade et du Code de conduite de la MLS.

La décision ne plait pas à plusieurs partisans.

La section 132 du Stade Saputo est la tribune où se regroupe les fervents supporters, ce qui inclut l’Association des supporters (ASUPMTL), les Ultras Montréal 2002 et les groupes de supporters affiliés.

Une série d’incidents, récents et plus anciens, a obligé le Club à agir. Des agissements répétés de violence, d’agression verbale et physique, d’intimidation et de vandalisme, ainsi que l’utilisation fréquente de fumigènes, de dispositifs incendiaires et autres items pyrotechniques non autorisés, ont continué à croître dans la section 132.

Communiqué du CF Montréal

Le club précise que les groupes visés «sont donc bannis de tous les événements au Stade Saputo, ainsi que de tous les événements et initiatives du Club», lit-on dans un communiqué diffusé mercredi.

Vive critique des partisans

La décision du club de soccer de Montréal est vivement critiquée par bon nombre de supporters, qui craignent «la fin de la culture des supporters et le début du foot business».

Si vous aviez donné le mandat à quelqu’un de détruire le club et tout faire pour forcer son déménagement vers une ville américaine, cette personne aurait pris exactement toutes les mêmes décisions que vous avez prises depuis 1 an.

Commentaire d’un partisan sur Twitter

Toutefois, d’autres partisans se disent satisfaits de la réponse du club. «La sécurité des fans passe avant tout. On n’a pas besoin de hooligans à Montréal», commente l’un d’eux.

La décision entre en application dès le 11 septembre.

Le Club de foot de Montréal rappelle que «plusieurs avertissements, requêtes et restrictions ont été émis par l’organisation aux représentants de la section 132 au cours des dernières années, mais en vain».

Articles récents du même sujet