Montréal

Chapelle ardente en hommage au pompier Pierre Lacroix

Portrait de Pierre Lacroix Photo: Rosanna Tiranti/Métro

Une chapelle ardente se tiendra aujourd’hui à 13h sur le quai du vieux port pour rendre hommage à la bravoure du pompier Pierre Lacroix. L’homme a perdu la vie dans les rapides de Lachine lors d’une opération de sauvetage le 17 octobre dernier.

Les Montréalais qui souhaitent visionner la cérémonie en ligne pourront le faire sur le compte Youtube de la Ville de Montréal.

Lors de la chapelle ardente, Martin Guilbault, chef des opérations du service incendie de la Ville de Montréal, a tenu à remercier les citoyens. «On a senti qu’on avait beaucoup de support de la part de la communauté citoyenne de Montréal (…) c’est beau de voir que les citoyens soutiennent leur service d’incendie».

On a perdu un membre de notre équipe, on a perdu un membre de notre famille c’est très difficile à vivre. On est pas supposé mourir quand on va travailler, on est supposé revenir à la maison le soir. Présentement c’est pas facile facile.

Martin Guilbault, Chef des opérations, service incendie de la Ville de Montréal

Après la chapelle ardente, les obsèques officielles de Pierre Lacroix se tiendront le vendredi 29 octobre à 13h, à la Basilique Notre-Dame. Des écrans géants seront installés sur la Place d’Armes pour permettre à 700 personnes de visionner la cérémonie.

Une salle sera également aménagée à cet effet au Palais des Congrès. Elle pourra accueillir près de 700 personnes dès 11h30, dans le respect des mesures sanitaires.

M. Lacroix, un père de famille, était âgé de 58 ans au moment de son décès. Il était membre de la caserne 64 du Service de sécurité incendie de Montréal (SIM).

Dans la soirée du dimanche 17 octobre, l’homme intervenait avec trois collègues pour venir en aide à un couple quand l’embarcation des sauveteurs a chaviré dans un secteur des rapides de Lachine. Cette portion du fleuve est réputée comme dangereuse à cause du courant. M. Lacroix n’a pas survécu.

Plusieurs drames ont eu lieu dans le secteur. De nombreux plaisanciers, pêcheurs et planchistes ont perdu la vie dans les rapides, dont le courant peut provoquer des vagues de 1 à 3 mètres.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet