Montréal

Lancement de la programmation du Mois de l’histoire des Noirs

L'affiche de la 31e édition du Mois de l'histoire des Noirs.
L'affiche de la 31e édition du Mois de l'histoire des Noirs. Photo: Mois de l'histoire des Noirs

La programmation du 31e Mois de l’histoire des Noirs, qui s’amorce le 1er février prochain, et qui aura pour thème cette année «Honorer le passé, inspirer le futur», a officiellement été lancée. Cette édition veut souligner une année difficile sur le plan de la culture et désire donc mettre de l’avant des artistes d’ici.

«Pendant la pandémie, les artisans du milieu culturel ont vraiment été impactés […] On ne voulait pas oublier ce secteur, qui est très important parce qu’une grande partie des activités du Mois de l’histoire des Noirs sont des activités culturelles. Elles nous permettent de découvrir toute la riche culture des communautés noires», souligne la coordonnatrice de l’événement, Carla Beauvais. L’édition 2022 du Mois de l’histoire des Noirs aura comme porte-paroles les artistes Roen Higgins et Shah Frank.

La programmation mise toutefois sur un large registre, notamment avec une conférence intitulée «Conversations Noires: la libération à travers la technologie», qui portera sur la culture numérique et, entre autres, sur le métavers, les cryptomonnaies et les NFT [non-fungible tokens].

Une édition virtuelle pour le 31e Mois de l’histoire des Noirs

L’édition de cette année se déroulera surtout en virtuel, contrairement à ce qui avait été prévu au départ. «C’est une année toute particulière, parce que l’année dernière, en 2021, on savait qu’on était en mode virtuel et on s’était préparé à faire une programmation virtuelle, souligne Carla Beauvais. Cette année, malheureusement, en décembre, on pensait encore qu’il y allait avoir des événements en présentiel. Il y a beaucoup d’activités qui ont été proposées qui étaient en mode présentiel et les gens n’ont pas fait le pivot en mode virtuel. Malgré le fait qu’on ait une centaine d’activités au programme cette année, c’est quand même très peu par rapport aux années précédentes.»

Malgré tout, cela permet à la programmation de miser sur des activités qui n’auraient pas nécessairement été mises de l’avant en présentiel, comme des émissions web ou des podcasts.

Pour le lancement du Mois de l’histoire des Noirs, des allocutions du ministre de l’Immigration du Québec, Jean Boulet, de la mairesse de Montréal, Valérie Plante, et de la présidente du comité exécutif de la Ville, Dominique Ollivier, ont été prononcées.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet