Montréal

Urgences-santé: grève de 36 heures des travailleurs de soutien

Deux ambulances jaunes stationnées à l’entrée d’urgence de l’hôpital avec une dame paramédicale portant un masque.
Photo: Istock/Christiane Godin

Les travailleurs de soutien d’Urgences-santé seront en grève pendant 36h, de lundi minuit à mardi midi, afin de dénoncer leurs mauvaises conditions de travail.

Ces salariés, qui sont sans convention collective depuis le 31 mars 2020, réclament entre autres des mesures permettant la rétention du personnel. «Les négociations sont dans l’impasse et aucune date de négociation n’est prévue avant septembre», a déclaré le syndicat par communiqué.

Face au manque d’employés, Urgences-santé, dont le siège social se trouve à Saint-Léonard, a récemment octroyé un contrat de 156 000 dollars pour les services de six employés durant dix semaines, a mentionné la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN).

«Nous nous expliquons bien mal que le Conseil du trésor autorise des dépenses aussi importantes vers une entreprise privée», a précisé le représentant du secteur préhospitalier à la FSSS-CSN, Jean Gagnon.

Sur les 120 employés de soutien – qui s’occupent notamment de l’entretien des ambulances à Montréal et Laval -, 45 ont quitté l’organisme depuis le début de l’année.

Rappelons qu’en début de semaine, le syndicat des paramédics d’Urgences-santé a également exercé des moyens de pression afin de dénoncer la pénurie de main-d’œuvre.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet