Montréal

Fierté Montréal: une édition 2022 «festive et revendicatrice»

Photo: Quentin Dufranne - Métro

Fierté Montréal a lancé aujourd’hui en grande pompe les festivités de son édition 2022, qui aura lieu du 1er au 7 août. L’organisation a profité du lancement pour présenter une dizaine de revendications s’adressant aux différents paliers gouvernementaux et au public.

Ses organisateurs demandent par exemple du financement et des locaux adéquats pour les organismes communautaires LGBTQ2+. Fierté Montréal demande aussi la reconnaissance publique du racisme systémique et un engagement à combattre la discrimination.

«C’est une occasion en or de se mobiliser et de profiter de la visibilité de nos activités pour actualiser et réitérer nos revendications», a déclaré Moe Hamandi, président du conseil d’administration de Fierté Montréal.

De plus, Fierté Montréal demande la gratuité des chirurgies et des soins d’affirmation de genre, et l’interdiction des interventions chirurgicales non consenties sur les personnes intersexes.

Les dix revendications ont été établies en collaboration avec le Conseil québécois LGBT.

Les 10 revendications de Fierté Montréal:
– Du financement et des locaux adéquats pour les organismes 2SLGBTQIA+
– Reconnaissance publique du racisme systémique et engagement à combattre la discrimination
– Gratuité des chirurgies et des soins d’affirmation de genre
– Interdiction des interventions chirurgicales non consenties sur les personnes intersexes
– Financement de l’éducation à la sexualité positive, émancipatrice et inclusive
– Briser l’isolement et favoriser le bien-être des aîné.e.s 2SLGBTQIA+
– Gratuité des soins liés au VIH/SIDA
– Décriminalisation de la non-divulgation du VIH
– Décriminaliser l’usage des drogues
– Décriminalisation du travail du sexe

Une édition ambitieuse

L’édition 2022 est la première à retrouver un format prépandémique. Cette année, 150 artistes, 12 spectacles gratuits et plus de 200 organismes communautaires célébreront la diversité sexuelle et de genre.

«Oui, nous avons de l’ambition, mais cette ambition-là n’est pas d’abord ancrée dans un désir de croître, a expliqué le directeur général de Fierté Montréal, Simon Gamache. Notre ambition est d’être une organisation plus représentative de nos communautés.»

Dans chaque décision de programmation, on veut faire entendre des voix.

Simon Gamache, directeur général de Fierté Montréal

«C’est un lancement qui rend Montréal fier, fier dans l’équité et dans le respect, et notamment fier dans la dignité», estime Robert Beaudry, conseiller de la Ville de Montréal dans Ville-Marie. Il faut célébrer la diversité et marcher avec fierté pour abattre les préjugés.»

Fièrement inclusif et vert en 2022

Cette année, il y aura deux journées dans le Village, les 5 et 6 août, où près de 200 organismes et organisations communautaires présenteront leur travail au public.

Fierté Montréal adopte aussi un virage vert pour cette nouvelle édition. De ce fait, seuls les véhicules verts seront acceptés dans le défilé.

Les gros chars allégoriques très polluants, il n’y aura plus de ça.

Simon Gamache

En prélude du festival, une nouvelle œuvre chorégraphique de l’artiste Dave St-Pierre et d’un collectif d’artistes sera présentée du 29 au 2 août. Intitulée Rapture, elle évoque l’hostilité sociétale envers les membres des communautés LGBTQ2+ et les personnes vivant avec le VIH/SIDA.

Le défilé de cette année, présenté par Air Canada, aura lieu le 7 août sur le boulevard René-Lévesque. Cette année, le Festival prendra aussi place sur l’Esplanade du Parc olympique. Cette décision vise à désengorger le Village face à la hausse de l’achalandage, et pour combler des besoins de sécurité. Toutefois, le Village restera le lieu d’une grande part d’évènements, notamment les journées communautaires.

Le lancement de mardi s’est déroulé en présence de partenaires corporatifs tels que TD, d’artistes et d’élus de la Ville de Montréal.

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet