Soutenez

Transporteurs scolaires: une nouvelle entente est conclue avec Québec

Photo: iStock

Une nouvelle entente de principe est survenue entre Québec et la Fédération des transporteurs par autobus afin d’assurer le transport scolaire, à la veille de la rentrée. Le ministère de l’Éducation en a fait l’annonce par communiqué jeudi.

«Dans le cadre de cette entente, les transporteurs scolaires se sont engagés à offrir le service de transport scolaire aux élèves y ayant droit, et ce, dès la rentrée scolaire. Nous sommes désolés des inconvénients causés par cette situation et nous nous réjouissons de cette nouvelle entente qui permettra d’assurer une rentrée scolaire réussie!», peut-on lire dans un communiqué du Centre de services scolaire de Laval, diffusé jeudi soir.

«Je suis très heureux de cette entente, et je salue les efforts remarquables de toutes les parties qui ont contribué à sa conclusion. C’est un réel soulagement de confirmer que nos élèves et leurs parents pourront bénéficier du transport scolaire», affirme pour sa part le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge.

Par précautions, les parents doivent tout de même s’assurer d’avoir un plan B pour amener leurs enfants à l’école lors de la rentrée du 26 août. Il est possible que certains bus scolaires soient en retard.

Au Centre de services scolaires de Montréal, la rentrée scolaire a lieu dès demain. D’autres centres de services scolaires prévoient plutôt une rentrée la semaine prochaine, ce qui laissera davantage de temps pour préparer le transport des écoliers.

Des négociations acharnées

Rappelons que vendredi dernier, la Fédération des transporteurs par autobus (FTA) et le gouvernement avaient initialement conclu une entente. Ce qui devait assurer le transport scolaire pour la rentrée de septembre. C’est du moins ce qu’ils avaient avaient annoncé.

Mais l’accord de 6 ans devait alors être soumis aux membres de la Fédération. Ceux-ci devaient à leur tour négocier avec leur centre de services scolaires ou commission scolaire respective.

Finalement, la Fédération des employées et employés des services publics (FEESP-CSN) a annoncé mardi dernier le rejet de l’entente de principe entre le gouvernement du Québec et les transporteurs scolaires, car plusieurs transporteurs scolaires n’avaient pas accepté l’entente de principe intervenue vendredi dernier entre le gouvernement et la FTA.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.