Soutenez

«Il faut sortir le centre-ville de sa COVID longue»

Photo: iStock

Le centre-ville de Montréal souffre-t-il de symptômes de la COVID longue? C’est le constat que dresse Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal Métropolitain (CCMM).

«Bien que l’ensemble de l’économie de la région métropolitaine ait retrouvé son erre d’aller, notre centre-ville semble toujours souffrir d’une sorte de « COVID longue», a-t-il déclaré vendredi, lors de la tenue du Forum stratégique de la CCMM, au New City Gas.

L’évènement, intitulé «J’aime travailler au centre-ville», et organisé avec le soutien du ministère de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie, a réuni 360 participants.

Pierre Fitzgibbon, le ministre de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie et Valérie Plante, la mairesse de la Ville de Montréal, étaient tous deux présents.

Après s’être livrés à un bilan de la situation actuelle, les participants à la rencontre ont exploré des pistes visant à redynamiser le centre-ville, dans un contexte de généralisation du télétravail et de bureaux délaissés par les employés.

«Le Forum de ce matin a démontré l’ampleur de la mobilisation en place pour réussir la relance du centre-ville. Je suis rassuré de pouvoir compter sur l’engagement des autorités publiques à poursuivre les efforts pour renforcer le mouvement en faveur d’une présence accrue dans les bureaux du centre-ville», a déclaré Michel Leblanc.

Trouver le point d’équilibre

Selon les dernières données de la CCMM, 87% des employés fréquentent désormais leur lieu de travail au moins une fois par semaine. Ces chiffres illustrent «une tendance positive de l’automne en matière de présence au bureau», selon Michel Leblanc. Ce dernier estime qu’il faut maintenant trouver le point d’équilibre dans l’organisation du travail.

Pierre Fitzgibbon, affirme que «pour préserver le dynamisme de notre métropole, on doit travailler à garder un centre-ville attrayant et convivial. C’est ce qui va donne le goût aux gens de profiter de son milieu culturel, de magasiner et d’aller au restaurant.»

«On doit se doter d’un centre-ville accessible, à l’image des Montréalais», a-t-il avancé.

La mairesse de Montréal Valérie Plante a pour sa part reconnu l’existence d’une nouvelle réalité du travail, qui représente un défi pour «les centres-ville dans le monde entier». Cette dernière considère cependant que la métropole s’en tire plutôt bien.

«Montréal tire son épingle du jeu grâce à une mobilisation des acteurs présents au centre-ville et nous y voyons des signes positifs. D’ailleurs, les investissements étrangers à Montréal pour 2021 atteignent 3,8 G$ et 8 millions de touristes nous ont visités depuis le début de l’année 2022», a-t-elle énuméré.

Nous allons continuer à nous relever les manches pour soutenir nos entrepreneurs et nos commerçants, à collaborer avec tous nos partenaires et à investir dans nos quartiers pour y offrir une qualité de vie enviable, qui participe à l’attractivité de Montréal.

Valérie Plante, la mairesse de Montréal

De nouveaux outils

La Chambre a profité de l’occasion pour dévoiler la série de balados Centre-tenir, qui abordent les sujets de la réorganisation du travail, le mode hybride, l’expérience employé et l’engagement des équipes.

«Ce sont des sujets majeurs pour tous les gestionnaires, et je suis certain que cette série de balados offrira des solutions innovantes pour toutes les entreprises concernées», a poursuivi Michel Leblanc.

À l’occasion de cette rencontre, la Chambre a également présenté le « Passeport MTL x J’aime travailler au centre-ville » développé avec Tourisme Montréal. Il s’agit d’un carnet que les employeurs pourront acheter et offrir à leurs employés afin de les inciter à renouer avec le centre-ville. Ce dernier leur donne la possibilité de découvrir gratuitement trois attractions.

«Depuis plus d’un an, la Chambre œuvre au déploiement d’actions concrètes et mobilisatrices en faveur de la relance du centre-ville de Montréal. L’événement d’aujourd’hui a permis de réunir l’ensemble des acteurs pour faire le point sur les défis rencontrés et les solutions développées. Nous devons poursuivre cet élan et continuer d’être créatifs pour construire le centre-ville de demain», a conclu Michel Leblanc.

Chaque semaine, une sélection des nouvelles de votre arrondissement.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.