Soutenez

Poussette frappée par un véhicule: la police demande l’aide du public

Photo: Capture d'écran Twitter

Le 16 novembre dernier, à 14h40, un véhicule a heurté de plein fouet une poussette et l’enfant qui s’y trouvait, à l’intersection des avenues Bloomfield et Lajoie, à Outremont. L’automobiliste, qui circulait en direction nord, a poursuivi sa route sans porter assistance.

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) confirme qu’une enquête est ouverte et demande la collaboration du public qui aurait pu être témoin du délit de fuite.

«La mère de l’enfant a réussi à éviter la voiture et l’enfant a été conduit immédiatement dans un centre hospitalier. Il s’en est heureusement tiré sans aucune blessure», raconte Mayer Feig, qui est un premier répondant d’Hatzoloh Montréal. Cet organisme offre des services médicaux d’urgence dans la métropole.

M. Feig ajoute «qu’il a fallu attendre près d’une heure avant que les policiers arrivent sur les lieux de l’accident». Il précise également que «l’intersection des rues Bloomfield et Lajoie n’est pas un endroit dangereux habituellement, mais qu’il y circule beaucoup d’enfants durant la journée». Bien qu’il ne puisse l’affirmer catégoriquement, il croit que l’accident ressemble à un cas de cellulaire au volant.

Le SPVM précise que des caméras de visionnement ont capté la scène, mais qu’il n’y a rien de suffisant pour le moment pour identifier le conducteur ou la conductrice de la voiture.

Une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux tend à démontrer que l’automobiliste n’a pas fait son arrêt.

Des citoyens inquiets

Métro s’est rendu à l’intersection des avenues Bloomfield et Lajoie en après-midi à la rencontre de citoyens du secteur. Les commentaires recueillis font l’unanimité: les automobilistes roulent trop rapidement et ne respectent pas le code de la route.

Sarah Dorval habite à proximité et est amie avec la personne qui a pu filmer les vidéos qui tournent actuellement sur les réseaux sociaux. «C’est évident qu’il y a beaucoup de circulation automobile. Il y a des écoles dans le secteur et nous voulons rendre nos enfants autonomes, mais c’est très inquiétant. Il n’y a pas de brigadier scolaire à cet endroit et c’est vraiment inquiétant.»

Sarah Duval

Odette Dumas considère que les véhicules roulent beaucoup trop vite et que les piétons ne se sentent pas en sécurité. «Nous vivons dans une rue résidentielle et c’est dangereux. L’arrondissement a ajouté des dos d’âne et les automobilistes ralentissent et puis ils accélèrent encore plus rapidement. En plus, il faut faire attention aux cyclistes qui roulent sur les trottoirs.»

Odette Dumas

Une autre citoyenne rencontrée, madame Brila, raconte qu’elle est elle-même conductrice et qu’elle remarque que «les automobilistes ne font presque jamais leur arrêt en immobilisant leur voiture comme ils le devraient».

Réaction de Valérie Plante

Sur Twitter, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, a écrit que «les images du chauffard qui accélère devant une mère et son bébé sont d’une violence inouïe. Heureusement, ils sont sains et saufs».

Chaque semaine, une sélection des nouvelles de votre arrondissement.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.