Soutenez

L’environnement et la santé importants, mais pas «la priorité des priorités»

Le premier ministre du Québec, François Legault Photo: Archive, Josie Desmarais, Métro

L’éducation est davantage prioritaire pour le gouvernement que la santé et l’environnement a déclaré François Legault en entrevue à RDI mercredi soir, une orientation affirmée en contexte de crise du temps supplémentaire obligatoire (TSO) dans les hôpitaux du Québec, de pénurie d’infirmières dans le secteur public et de crise climatique.

 Oui, l’environnement, c’est important. Oui, la santé c’est important. Mais il reste que pour moi, la priorité des priorités, c’est l’éducation.

Le premier ministre du Québec François Legault en entrevue à RDI

Plus précisément, c’est la construction et la rénovation d’écoles, l’ajout d’enseignants et l’augmentation de l’offre de la «maternelle 4 ans» qui sont les objectifs prioritaires du gouvernement caquiste.  

«Il y a des enjeux de mains-d’œuvre […], mais je ne veux pas qu’on s’empêche d’accélérer la construction des écoles pour des raisons d’argent», dit le premier ministre.

Chèque en blanc pour les écoles, mais pas en santé?

L’agrandissement de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, où la quantité de TSO est la plus élevée dans la province, demeure sans échéancier, mais serait toujours sur la table. Ce qui empêche présentement d’entamer le projet, ce sont les «dépassements de coûts» faisant monter la facture au-delà du 2 milliards et demi prévus par le gouvernement.

Des critiques des autres partis, comme Vincent Marissal, porte-parole solidaire en matière de santé, affirment que la réalisation de plan – lequel ajouterait près de deux-cents lits et inclurait des rénovations majeures – permettrait de «retenir les infirmières» qui «partent vers le privé» parce que l’état de l’hôpital est repoussant.

La difficulté d’attirer et de retenir du personnel en santé à cause de l’état matériel et du lieu de travail n’est pas niée par François Legault. «Au CHUM, c’est plus attirant pour le personnel parce que c’est du neuf», a-t-il dit en entrevue à RDI. La mesure actuelle, qui vise à donner un répit au personnel hospitalier, c’est «le transfert 20% des ambulances qui sont envoyées ailleurs», dit le premier ministre. Notons que même lors des journées de très faible fréquentation aux urgences de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, la gestion a tout de même recours aux TSO pour assurer ses services.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.