Montréal

Le plan d'action d'urgence se fait attendre

Confrontée à la hausse du prix de l’essence et à la demande de l’opposition, la ministre des Transports, Julie Boulet, avait promis, en juillet, des initiatives pour développer le transport en commun à court terme.

«Le plan sera dévoilé très prochainement», a promis la ministre hier. Cette réponse n’a pas satisfait l’opposition. «On nous avait promis des mesures pour la rentrée. On est bientôt en octobre et on attend toujours», déplore Stéphane Bergeron, le porte-parole du Parti québécois en matière de transport.

Articles récents du même sujet