Montréal

Un trou financier de 29,2 M$ à Longueuil

L’administration de Caroline St-Hilaire a hérité d’un trou financier de 29,2M$. Mais la nouvelle mairesse de Longueuil refuse de blâmer ses prédécesseurs, même si elle juge certaines décisions irresponsables.

«Je ne suis pas responsable du passé, mais je suis responsable de l’avenir», a-t-elle déclaré aujourd’hui.

L’ancienne administration de Claude Gladu a retardé plusieurs paiements depuis 2007, ce qui fait que Mme St-Hilaire se retrouve aujourd’hui avec une situation financière très précaire.

Des paiements au service de la dette ont entre autres été reportés après 2009. Une portion des paiements liés au contrat de gestion des matières résiduelles a aussi été remise à plus tard, soit après 2009. En plus, la majoration de la quote-part de Longueuil pour le financement de l’agglomération a coûté 3,2 M$ à la Ville et l’ancienne administration avait prévu de payer ce montant par étalement à partir de 2010.

Résultat : l’impôt foncier des citoyens de Longueuil pourrait augmenter de 12 % en 2010.

«On veut éviter une grosse augmentation du compte de taxes, mais il faut faire face à la réalité», a fait valoir Mme St-Hilaire. Cette dernière a insisté sur la nécessité de maintenir les services aux citoyens.

Des solutions
Pour trouver des solutions, la mairesse a mandaté la commission des finances afin que les citoyens ne fassent pas les frais des décisions de l’ancienne administration qu’elle juge «irresponsables».

La nouvelle administration de Longueuil a déjà tenté de son côté de limiter les dépenses de la Ville. Elle a réduit le nombre de commission de six à trois ainsi que le nombre d’élus qui y siègent. Les conseillers municipaux participent aussi à l’effort de guerre en acceptant une baisse de rémunération. «C’est une économie de 200 000$ par année», a indiqué la chef du parti Action Longueuil.

Caroline St-Hilaire a mis fin à un règne de 27 ans du Parti municipal de Longueuil à la tête de la cinquième ville en importance au Québec. Malgré le fait que le budget soit plongé dans le rouge, la nouvelle mairesse compte tenir ses promesses électorales. «Ça se peut que ça prenne un peu plus de temps que prévu, a-t-elle dit. On a quatre ans pour faire [notre plan d’actions].»

Articles récents du même sujet