National

Énergie Est: l’ONÉ acceptera les avis écrits sur un possible biais

Énergie Est: l’ONÉ acceptera les avis écrits sur un possible biais
Photo: Archives Métro

CALGARY — L’Office national de l’Énergie (ONÉ) a affirmé qu’il accueillera l’envoi de commentaires écrits sur des motions appelant au retrait de deux des trois membres du comité examinant le projet d’oléoduc Énergie Est en raison d’apparence de parti pris.

Des informations, dont avait d’abord fait état le «National Observer», révèlent que les membres du comité Jacques Gauthier et Lyne Mercier ont rencontré en privé l’ancien premier ministre Jean Charest au début de 2015, alors qu’il était consultant pour TransCanada (TSX:TRP), l’entreprise gérant le projet Énergie Est de 15,7 milliards $.

Plusieurs groupes environnementaux ont appelé les deux membres à se récuser de l’examen à cause d’une apparence de biais à l’endroit du projet.

L’ONÉ a déjà dit que les responsables de l’organisme n’avaient autorisé à aucun moment durant les rencontres avec des parties prenantes au Québec des discussions inappropriées sur des projets d’oléoduc sous examen.

L’organisme de réglementation a dit qu’il accepterait les commentaires écrits jusqu’au 7 septembre, après quoi il examinera ces documents et détermina des gestes à poser, si nécessaire.

Dans l’intervalle, l’ONÉ a dit qu’il poursuivra les consultations menées par le comité, les prochaines devant se tenir à Montréal la semaine prochaine.