National

Frères disparus à Laval: la police recueille des informations

Photo: TC Media
Benoit LeBlanc - Courrier Laval/TC Media

Quelques heures après que deux agents et six enquêteurs eurent sollicité la collaboration de centaines d’étudiants à l’heure du dîner, jeudi, le poste de commandement installé devant l’école Saint-Martin avait déjà reçu une quarantaine de messages afin d’amener un nouvel éclairage sur la fugue des demi-frères Jean Michael et Jean Gabriel Israël, respectivement en secondaire 3 et 1.

La moitié de ces communications ont été jugées recevables et devaient être vérifiées par le Service de police de Laval SPL qui comptait assurer une présence durant plus de cinq heures face à l’établissement scolaire de Chomedey.

«C’est de l’information indirecte, on doit la valider, a affirmé Evelyne Boudreau, des Affaires publiques de la police de Laval. L’important est que le message a été passé. Il faut nous transmettre toute l’information possible. Nous savons que ces deux jeunes frères sont en fugue, qu’ils ont planifié leur départ. Leur sécurité peut être en danger en raison de leur inexpérience et manque de ressources.»

Lors du passage sur place du Courrier Laval, les membres de la direction de l’école Saint-Martin rencontraient les agents et enquêteurs du poste de commandement en soutien à l’opération policière déployée jusqu’à la fermeture des classes.

Pendant que des étudiants s’amusaient de l’importante présence médiatique dans le stationnement de l’église Saint-Martin, une brigadière témoignait de l’inquiétude de professeurs sans nouvelles de leurs deux élèves depuis plus de deux semaines.

Les deux frères n’ayant pas la même mère, l’une de celle-ci n’avait pu être prévenue de la tenue de cette opération malgré la tentative de l’enquêteur au dossier.

«Les jeunes peuvent croire être solidaires avec leurs amis, mais quand la sécurité est en jeu, il faut parler, a déclaré la sergente Geneviève Major, également des Affaires publiques de la police de Laval. Ces frères sont quelque part avec des connaissances ou membres de la famille. Nous avons besoin de la collaboration de leurs camarades de classe. Il est sûr qu’à l’école, quelqu’un sait quelque chose et peut aider à les retrouver.»

Description et information
Les deux jeunes garçons n’ont pas donné de nouvelles depuis le 23 mars. Jeune homme mulâtre et parlant français, Jean Michael Israël, 15 ans, mesure 1 m 73 (5pi 8po) et pèse 55 kg (121 lb). Il a les cheveux noirs et les yeux bruns.

La dernière fois qu’il a été vu, il portait un pantalon noir, manteau de cuir brun, une casquette rouge, des espadrilles bottines noirs, une chaîne à grosses mailles avec une croix et un sac de sport gris.

Son jeune frère de 13 ans, Jean Gabriel, a la peau, les yeux et les cheveux noirs. Il parle français, mesure 1 m 73 (5’ 8’’) et pèse 59 kg (130 lb).

Au moment de sa disparition, il portait un pantalon foncé, manteau noir avec capuchon sans fourrure, des bottes noires de marque Timberland et une chaîne à grosses mailles avec une croix.

Toute information permettant de retracer ces deux jeunes hommes sera traitée confidentiellement via la ligne info au 450 662-INFO (4636) ou le 911, en mentionnant le dossier LVL 170323 058 et 059.

Articles récents du même sujet