National

L’Ontario vendra le cannabis en ligne à l’automne

L’Ontario vendra le cannabis en ligne à l’automne
Photo: Getty ImagesLOS ANGELES, CA - OCTOBER 19: Dave Warden, a bud tender at Private Organic Therapy (P.O.T.), a non-profit co-operative medical marijuana dispensary, displays various types of marijuana available to patients on October 19, 2009 in Los Angeles, California. Attorney General Eric Holder announced new guidelines today for federal prosecutors in states where the use of marijuana for medicinal purposes is allowed under state law. Federal prosecutors will no longer trump the state with raids on the southern California dispensaries as they had been doing, but Los Angeles County District Attorney Steve Cooley recently began a crackdown campaign that will include raids against the facilities. Cooley maintains that virtually all marijuana dispensaries are in violation of the law because they profit from their product. The city of LA has been slow to come to agreement on how to regulate its 800 to 1,000 dispensaries. Californians voted to allow sick people with referrals from doctors to consume cannabis with the passage of state ballot Proposition 215 in 1996 and a total of 14 states now allow the medicinal use of marijuana. (Photo by David McNew/Getty Images)

TORONTO — Le gouvernement de l’Ontario affirme qu’il vendra du cannabis récréatif par l’entremise d’un réseau de vente au détail en ligne lorsque la substance sera légalisée cet automne. La vente dans des magasins de détail privés devrait commencer au début de l’année prochaine.

Les ventes en ligne seront gérées par une agence gouvernementale appelée Société ontarienne du cannabis.

Selon la province, un modèle de vente au détail privé «strictement réglementé» sera en place d’ici le 1er avril 2019.

Le gouvernement progressiste-conservateur de Doug Ford modifie les plans du précédent gouvernement libéral, qui prévoyaient une distribution par l’entremise de magasins de propriété gouvernementale.

Le ministre des Finances, Vic Fedeli, et la procureure générale, Caroline Mulroney, qui ont fait l’annonce lundi, affirment que les municipalités pourront refuser d’accueillir tout magasin de cannabis sur leur territoire.

L’âge légal pour acheter du cannabis à usage récréatif demeurera 19 ans et les consommateurs ne seront autorisés à consommer la substance que dans une résidence privée, incluant l’espace extérieur du domicile.

Mme Mulroney a déclaré que l’objectif principal du gouvernement avec le nouveau modèle de vente au détail était d’assurer la sécurité publique.

«Nous serons prêts à mettre en place un système légal sûr pour la vente au détail de cannabis qui protégera les consommateurs», a-t-elle affirmé. «Nous serons également prêts à saper le marché illégal et à protéger les routes de l’Ontario. Et surtout, nous serons prêts à protéger nos enfants.»

M. Fedeli a souligné que les détaillants privés devront respecter une série de règles, y compris l’interdiction de vendre de la marijuana à toute personne âgée de moins de 19 ans.

«Le gouvernement de l’Ontario n’aura pas à gérer des magasins de cannabis», a-t-il indiqué. «Au lieu de cela, nous travaillerons avec les entreprises du secteur privé pour construire un système de vente au détail sûr et fiable qui détournera les ventes du marché illégal.»

M. Fedeli a ajouté que le système de vente en ligne disposera d’un «système de vérification robuste» et assurera une livraison à domicile sûre pour les produits à base de cannabis.

La province dit qu’elle tirera des enseignements des modèles privés mis en place au Manitoba, en Saskatchewan et en Alberta.

Le précédent gouvernement libéral de Kathleen Wynne avait prévu accorder à la Régie des alcools de l’Ontario (LCBO) un monopole sur la vente de cannabis récréatif.