National

Incendies: triste bilan pour la Semaine de prévention

Photo: Métro Média - FELIX O.J. FOURNIER

MONTRÉAL — L’Association des techniciens en prévention des incendies du Québec est attristée par le bilan de la Semaine de prévention des incendies qui s’est terminée samedi par un sinistre meurtrier en Gaspésie.

Trois personnes, une mère âgée de 40 ans, son fils de 14 ans et sa copine du même âge, ont péri dans l’incendie d’une résidence à Saint-Siméon-de-Bonaventure. Mardi matin, un homme dans la soixantaine a aussi perdu la vie dans un autre incendie, à Petite-Vallée, également en Gaspésie.

L’Association des techniciens en prévention des incendies rappelle à la population d’être vigilante et surtout de vérifier le bon fonctionnement des avertisseurs de fumée.

Le président de l’organisme, Sébastien Demers, ne veut pas spéculer sur les causes des deux drames gaspésiens. Il note toutefois que le dénominateur commun, c’est qu’ils sont survenus en pleine nuit.

«Non seulement il faut vérifier les piles des avertisseurs de fumée», précise M. Demers, «mais il est aussi important de prévoir un plan d’évacuation et de le pratiquer avec toute la famille.»

Articles récents du même sujet