National
06:00 21 novembre 2012 | mise à jour le: 21 novembre 2012 à 09:17

84 % des Québécois pour la ligne dure en environnement

84 % des Québécois pour la ligne dure en environnement
Photo: Métro

Plus de 8 Québécois sur 10 s’entendent sur la nécessité de serrer la vis aux grandes industries afin de lutter contre la pollution atmosphérique.

Selon un sondage Léger-Marketing–Hebdos Québec présenté aujourd’hui, 84 % des habitants de la province jugent que les normes environnementales imposées aux industries ne sont pas assez sévères. Toutefois, ce consensus n’est pas aussi fort d’une région à l’autre.

Les quartiers montréalais de Rosemont, de Saint-Henri et de Verdun sont en tête de peloton au Québec, avec plus de 93 % de leur population qui souhaiterait des normes plus strictes. À l’inverse, plusieurs municipalités du Saguenay–Lac-Saint-Jean (Dolbeau, Jonquière, Chicoutimi) ferment la marche, toutes sous la barre des 75 %.

«Ces chiffres confirment la tendance à reléguer l’environnement au second plan quand les emplois sont concernés dans les régions durement touchées par l’économie», commente le directeur général d’Hebdos Québec, Gilber Paquette.

Fait étonnant, le désaccord sur les normes environnementales n’influence pas l’opinion des gens sur le Plan Nord. Seulement 44 % des Québécois perçoivent le projet de développement du nord de la province comme une menace pour les ressources naturelles. «C’est aussi le domaine où le plus de répondants ont admis ne pas avoir assez de connaissances pour se prononcer, soulève M. Paquette. Il y a encore beaucoup d’éducation à faire à ce sujet.» À juste titre, les craintes étaient plus élevées dans les régions touchées par le Plan Nord, notamment en Côte-Nord (58 %).

De manière générale, 71 % des Québécois croient qu’il est possible de ralentir le réchauffement de la planète. Or, le directeur d’Hebdos Québec rappelle que seulement 53 % des sondés ont l’intention de recycler davantage et que 46 % prévoient utiliser moins d’électricité. «Dans leurs gestes concrets, les gens sont en train de nous dire qu’ils ont lancé la serviette face aux changements climatiques», en déduit M. Paquette.

Les données rendues publiques aujourd’hui forment le premier volet du sondage intitulé Découvrez le vrai visage du Québec. Hebdos Québec publiera le 28 novembre la deuxième partie de son enquête, qui portera sur les réseaux sociaux et le style de vie. Le sondage a été réalisé auprès de 22 000 répondants de 18 ans et plus répartis dans 111 municipalités de la province.

Autres données
Le premier volet du sondage intitulé Découvrez le vrai visage du Québec comporte également des données sur la santé et le rapport à la beauté.

  • Les femmes sont presque trois fois plus nombreuses (35 % contre 13 % pour les hommes) à être choquées ou complexées face aux publicités mettant le corps en valeur.
  • Pas moins de 15 % des Québécoises songent à subir une chirurgie esthétique dans les années à venir.