National

La méthamphétamine liée à une hausse des crimes dans l’Ouest canadien

La méthamphétamine liée à une hausse des crimes dans l’Ouest canadien
Photo: Getty Images/iStockphotoA person holding up a shadowy bag of drugs.

OTTAWA — Les chefs de police de l’ouest du pays préviennent que la méthamphétamine alimente actuellement une vague de criminalité dans certaines grandes villes des Prairies, où l’usage de cette drogue est en forte croissance.

Le directeur intérimaire de la police de Calgary, Steve Barlow, a déclaré mardi matin devant un comité de la santé des Communes que le taux de criminalité dans sa ville grimpe en flèche, alors que le prix de la méthamphétamine baisse petit à petit. Il a soutenu que les drogues sont liées de près ou de loin à environ la moitié des fusillades impliquant la police.

Le chef de la police de Winnipeg, Danny Smyth, a déclaré de son côté que la méthamphétamine causait un important arriéré de travail, car les policiers doivent surveiller des consommateurs de méthamphétamine qui ont été hospitalisés.

La police de Winnipeg a saisi plus de 20 kilos de méthamphétamine cette année, soit près du double de ce qui avait été saisi l’année précédente.

Le maire de Winnipeg, Brian Bowman, a demandé aux parlementaires d’élaborer une stratégie nationale sur les drogues illicites, comme la méthamphétamine, de renforcer la sécurité aux frontières et de fournir davantage de ressources pour la santé mentale.

Selon les autorités de santé publique, le risque de développer une dépendance psychologique à la méthamphétamine est plus élevé qu’avec les amphétamines, parce que la méthamphétamine est plus puissante.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *