National

Québec autorise un nouveau joueur à offrir des services de covoiturage

Québec autorise un nouveau joueur à offrir des services de covoiturage
Photo: Archives Métro

QUÉBEC — Un nouveau joueur pourra offrir des services de covoiturage à Montréal, Québec et Gatineau.

Le ministre des Transports du Québec, François Bonnardel, a annoncé vendredi dans un communiqué qu’il avait autorisé la coopérative québécoise Eva à intervenir sur le même territoire que la multinationale Uber.

Pour ce faire, il a dû modifier le Projet pilote concernant des services de transport rémunéré de personnes demandés exclusivement par application mobile, qui avait été adopté en 2016 pour encadrer les pratiques d’Uber face aux traditionnels taxis.

Le projet, qui devait prendre fin en octobre 2018, avait été prolongé d’un an par le gouvernement Legault le 12 octobre dernier.

À l’image d’Uber, Eva permet de lier des conducteurs et des passagers à l’aide d’une application.

M. Bonnardel estime que l’arrivée de ce nouveau joueur «est dans l’intérêt des usagers de la route qui auront une option supplémentaire pour leurs déplacements».

«Avec cette annonce, nous permettons à une nouvelle entreprise québécoise de démarrer ses activités. De plus, le modèle coopératif d’Eva amènera une valeur ajoutée au projet pilote», a-t-il conclu.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *