National

1,9M$ du fédéral pour l’Université de l’Ontario français

1,9M$ du fédéral pour l’Université de l’Ontario français
Photo: Justin Tang/La Presse canadienneJustin Tang / La Presse Canadienne

MONTRÉAL — Ottawa accorde un financement de 1,9M$ au projet d’Université de l’Ontario français (UOF).

La ministre des Langues officielles et de la Francophonie, Mélanie Joly, en a fait l’annonce dimanche soir, sur Twitter.

Elle a indiqué que «cela permettra d’assurer les activités de l’équipe de travail en place jusqu’en janvier 2020» alors que le financement du gouvernement provincial doit prendre fin le 15 janvier, ce mardi.

L’argent provient des fonds du Plan d’action pour les langues officielles 2018-2023, qui est doté d’une enveloppe de 2,7G$.

Dans une lettre adressée à Caroline Mulroney, ministre des Affaires francophones du gouvernement ontarien, Mélanie Joly a indiqué que le gouvernement offrait cette somme en réponse à une demande de financement ponctuel provenant de l’équipe qui assure le développement du projet de l’Université francophone.

Il y a un mois, l’attaché de presse de la ministre Joly, Jérémy Ghio, avait dit à La Presse canadienne que le gouvernement fédéral «était disponible a financer jusqu’à 50% du projet de l’Université».

Dans sa lettre à Caroline Mulroney, Mélanie Joly a rappelé que l’offre d’Ottawa tenait toujours:

«La contribution du gouvernement fédéral au projet de l’Université est conditionnelle à ce que la province lui présente une demande de financement, et qu’elle s’engage à assumer au moins 50% des coûts totaux.»

La ministre Joly a aussi écrit que «la responsabilité revient au gouvernement de l’Ontario de mener à bien ce projet» mais que «la communauté franco-ontarienne pourra toujours compter sur l’appui indéfectible du gouvernement du Canada à titre de partenaire ».

Après l’annonce de la ministre des Langues officielles et de la Francophonie, le président de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO), Carol Jolin a réagi sur Twitter, en remerciant la ministre pour son appui à «cet important dossier pour la communauté francophone qui permettra au personnel de l’UOF de poursuivre son travail».

La présidente du Conseil de gouvernance de l’Université de l’Ontario français, Dyane Adam, a aussi remercié la ministre Joly sur les médias sociaux en indiquant que le financement permettra à l’institution de garder ses employés et ainsi continuer à développer le projet.

Le gouvernement Ford avait soulevé un tollé le 15 novembre en annonçant l’abandon du projet d’Université de l’Ontario français.