National

Gilets jaunes: mouvement tout autre au Canada?

Gilets jaunes: mouvement tout autre au Canada?
Photo by: Ryan RemiorzRyan Remiorz / La Presse Canadienne

OTTAWA — L’ambassadrice du Canada en France a dit croire que le mouvement de protestation empruntant le même symbole au Canada ne ressemblait guère aux «gilets jaunes» qui ont tout déclenché en France.

Isabelle Hudon affirme que le mouvement au Canada semble avoir été embrassé par des militants d’extrême droite qui défendent des idées racistes anti-immigration et se livrent même à des menaces de mort à l’encontre du premier ministre Justin Trudeau.

En revanche, le mouvement des gilets jaunes en France a été lancé en novembre dernier par des manifestations contre une taxe sur les carburants et s’est transformé en une protestation plus généralisée contre le lourd fardeau fiscal imposé par les élites politiques et commerciales françaises à la classe moyenne.

Bien que des individus violents aient été impliqués dans les manifestations françaises, dont certaines ont viré à l’émeute, Mme Hudon soutient qu’elle n’a jamais vu en France les manifestations être liées à l’origine ethnique ou à l’immigration.

Mme Hudon, qui était au Canada avec cinq autres envoyés pour informer les ministres lors d’une retraite du cabinet la semaine dernière, a déclaré qu’il lui semblait que les manifestants avaient adopté le symbole de leurs homologues français — les gilets de sécurité jaunes que tous les conducteurs en France sont tenus de porter dans leurs véhicules — mais ne partageaient pas les mêmes récriminations ou objectifs.

Lors d’une escale à Moncton, au Nouveau-Brunswick, au cours de la fin de semaine, elle a été surprise de voir des manifestants portant un gilet jaune brandir des pancartes avec ce qu’elle a appelé des «mots violents sur l’immigration».

«Ce n’est pas du tout le genre de message que les gilets jaunes en France vont livrer», a dit Mme Hudon en entrevue.

La page Facebook de Gilets jaunes du Canada, qui compte plus de 100 000 membres, indique que la mission du groupe est de protester contre la taxe sur le carbone et la «trahison des politiciens de notre pays qui ont l’audace de vendre la souveraineté de notre pays aux mondialistes de l’ONU et à leurs politiques tyranniques».

Les manifestants portant des gilets jaunes qui se sont présentés dans des événements à travers le pays ont affiché des objectifs très divers, allant du soutien aux pipelines à la dénonciation d’un pacte non contraignant des Nations unies sur les migrations mondiales. La plupart s’opposent avec virulence au premier ministre Trudeau.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *