National

Un autre Canadien aurait été arrêté en Chine

Un autre Canadien aurait été arrêté en Chine
Photo: Métro

Un autre Canadien aurait été arrêté en Chine, cette fois-ci relativement à des allégations de fraude.

Selon le South China Morning Post, qui cite des médias locaux, un Canadien de 61 ans est accusé d’avoir tenté de frauder une entreprise de divertissement pour la somme de 375M$.

L’homme, dont le nom complet n’apparaît pas dans l’article, aurait tenté d’utiliser de faux documents pour transférer l’argent du compte de l’entreprise vers un compte à Hong Kong.

Affaires mondiales Canada n’a pas immédiatement répondu à un message de La Presse canadienne pour commenter l’affaire, mais l’arrestation survient alors que les relations entre les deux pays sont particulièrement tendues.

Deux Canadiens, Michael Kovrig et Michael Spavor, sont détenus en Chine depuis le mois de décembre, car les autorités chinoises les accusent d’avoir mis en danger la sécurité nationale.

Leur arrestation est survenue peu de temps après que les autorités canadiennes eurent arrêté à Vancouver Meng Wanzhou, une dirigeante du géant chinois des technologies Huawei, à la demande des États-Unis qui l’accusent de fraude.

Samedi, le premier ministre Justin Trudeau a annoncé qu’il avait congédié l’ambassadeur du Canada en Chine, John McCallum, qui s’était prononcé deux fois sur ce dossier sensible.

Dans la même foulée, un autre Canadien, Robert Lloyd Schellenberg, avait reçu la peine capitale pour une condamnation de trafic de drogue, après avoir été condamné plus tôt à 15 ans de prison.