National
13:19 6 février 2019 | mise à jour le: 6 février 2019 à 13:20 temps de lecture: 2 minutes

Les conservateurs ne respecteront pas leur promesse sur la déclaration de revenu unique, selon Blanchet

OTTAWA — Il n’y a aucune chance que les conservateurs respectent leur promesse sur la déclaration de revenus unique administrée par le Québec, selon le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet.

M. Blanchet accuse le Parti conservateur d’être soumis à de «puissants lobbys ontariens» et d’être tiraillés entre les demandes du Québec et celles de l’Ouest canadien.

Les députés de la Chambre des communes devront voter en fin de journée, mercredi, sur une motion conservatrice pour soutenir la demande du gouvernement de François Legault à Ottawa d’instaurer une déclaration de revenus unique.

Le débat fait rage depuis que le premier ministre Justin Trudeau a émis un non catégorique mardi matin. D’un côté, les libéraux font valoir que donner au Québec le pouvoir d’administrer une seule déclaration de revenus fédérale et provinciale mettrait en jeu les emplois de plus de 5000 fonctionnaires dans les 14 centres de données fiscales d’Ottawa en sol québécois.

Ils soutiennent également que cela pourrait compliquer la lutte contre l’évasion fiscale étant donné que le Québec n’a pas le pouvoir de signer des ententes avec d’autres pays ou d’autres provinces, contrairement au gouvernement fédéral.

Le député conservateur Gérard Deltell a affirmé mardi avant-midi que les conservateurs allaient bel et bien tenir leur promesse s’ils sont élus lors de la prochaine élection fédérale. Il a rappelé que la déclaration de revenus unique fait consensus à l’Assemblée nationale. Une motion unanime avait été adoptée en mai dernier.

Articles similaires