National

Près de 10 000 Montréalais ont consulté une clinique d’hiver

Près de 10 000 Montréalais ont consulté une clinique d’hiver
Photo: Métro/Martin Ouellet-DiotteDanielle McCann, ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec

Mises en place pour la première fois à l’hiver 2019 dans le but de désengorger les urgences, les cliniques d’hiver ont été populaires auprès des Montréalais durant la saison froide.

«Je suis très satisfaite de constater que la mise en place des cliniques d’hiver a permis d’augmenter l’offre de service de première ligne», a déclaré mardi après-midi la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann.

Entre le 14 janvier et le 15 mars, ce sont 71 cliniques d’hiver à travers la province qui ont ouvert leurs portes aux Québécois. Parmi celles-ci, près d’une trentaine se trouvaient à Montréal, où les urgences sont très occupées. On en retrouvait à la Cité médicale Villeray, à la clinique médicale Angus et au centre médical Hochelaga.

Ce sont 14 établissements, dans 8 régions de la province, qui ont pris part à cette première année en bonifiant leurs plages horaires. Cela a permis aux patients de consulter un médecin pour des maladies comme la grippe ou la gastroentérite, très répandues en saison froide, mais aussi d’autres problèmes de santé qui nécessitaient une consultation médicale, sans toutefois avoir à se rendre à l’urgence.

Selon les échos qu’a reçus la ministre de la part des équipes dans les urgences, l’impact s’est réellement fait sentir, car elles ont pu «offrir plus de temps à ceux qui en ont réellement besoin», a rapporté la ministre.

Au total, près de 29 000 Québécois ont pu consulter dans une des cliniques. De ce nombre, le tiers habitaient sur le territoire montréalais.

Satisfaite de cette nouvelle initiative, la ministre McCann a assuré que le projet serait de retour l’hiver prochain, débutant cette fois en décembre.

«Je pense que cette offre de services va être importante pendant la période des Fêtes. On sait que la période des Fêtes est très achalandée, alors on va débuter plus tôt», a-t-elle assuré.

Soulignant «l’agilité, le professionnalisme et le dévouement» des médecins qui «se sont mobilisés rapidement» et n’ont «pas hésité» à s’impliquer pour mieux répondre aux besoins de la population malgré un très court délai, la ministre a souligné que la prochaine édition sera planifiée dès septembre.

«Je suis optimiste que cela entraînera l’ouverture de plus de cliniques», a-t-elle confié.

Un budget de 3M$ est prévu pour le déploiement des cliniques pour la saison 2019-2020.

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Joe Gabeau

    C’est une bonne initiative !