Culture

Le décès de «Zombie Boy» était accidentel, dit la coroner

Le décès de «Zombie Boy» était accidentel, dit la coroner
Photo: Archives MétroZombie Boy

Le décès de Rick Stephan Genest, ce mannequin montréalais connu sous le nom «Zombie Boy», serait survenu à la suite d’une chute accidentelle. C’est la principale conclusion de la coroner Me Mélissa Gagnon.

Rick Stephan Genest est mort le 1er août 2018 à 32 ans. Il a été retrouvé inanimé et ensanglanté au bas de l’immeuble où habitait un de ses amis. Selon la coroner, aucun témoin ne l’a vu chuter.

Selon le rapport, plusieurs éléments pouvaient soutenir l’hypothèse du suicide au début de l’enquête. Plusieurs personnes avaient annoncé, dans les instants qui ont suivi le décès, que Zombie Boy s’était suicidé. «Les dossiers médicaux indiquent qu’il avait des problèmes de santé mentale. Certains proches ont révélé qu’il entendait parfois des voix et qu’il lui arrivait de s’imaginer des choses lorsqu’il consommait», écrit Me Gagnon dans son rapport.

Après analyse des faits, Me Gagnon ne croit toutefois pas que l’artiste international ait mis fin à ses jours.

Selon les analyses toxicologiques, le niveau d’alcool de M. Genest était de 234 mg/dL. La présence de cannabis a aussi été détectée dans son sang, a indiqué la coroner de l’enquête.

Me Gagnon conclut à la chute accidentelle.

Ses proches soulagés

Karim Leduc, l’agent de Zombie Boy était présent à la conférence de presse au bureau de la Sureté du Québec. Il s’est dit soulagé de savoir que la thèse du suicide était écartée, qui selon lui était injuste envers sa personne.

Le gérant de Rick Genest, Karim Leduc

«C’était très frustrant d’entendre quelqu’un être accusé de suicide, ça rend le processus de guérison plus difficile», a-t-il confié à la suite de la conférence de presse de la coroner. Selon lui, la famille et les proches de l’artiste étaient convaincus qu’il n’aurait mis fin à ses jours.

«On le connaissait, on savait que s’il avait un message à faire passer, il l’aurait fait.» – Karim Leduc, ancien agent de Zombie Boy chez Dulcedo Management

Zombie Boy préparait un album de musique et un vidéoclip au moment de sa mort. Il venait également de se fiancer.

L’artiste était connu pour les tatouages qui couvraient son corps de la tête aux pieds. Il a gagné en popularité suite à une apparition dans le vidéoclip «Born this way» de Lady Gaga.