National
09:11 8 janvier 2020

Une fusillade au centre-ville d’Ottawa fait un mort et trois blessés

Une fusillade au centre-ville d’Ottawa fait un mort et trois blessés
Photo: Archives/Métro

Une fusillade survenue mercredi matin dans un immeuble résidentiel du centre-ville d’Ottawa a fait au moins un mort et trois blessés, dont un adolescent, selon les autorités locales.

Sur Twitter, le Service de police d’Ottawa (SPO) a confirmé très tôt dans la journée que ses agents «répondent présentement à une fusillade dans le pâté de maisons des 400 de la rue Gilmour». Ce quartier est situé non loin de la colline parlementaire.

Appelés sur les lieux de l’incident dès 7h30, les ambulanciers ont rapporté avoir transporté trois personnes en centre hospitalier, dont un jeune homme de 15 ans. Les victimes ont toutes subi de sérieuses blessures par balles.

«Ce n’est pas considéré comme une situation de tireur actif, mais le suspect reste en liberté et n’est pas en détention», a insisté le SPO, qui dit considérer la fusillade comme un «geste ciblé». Si une enquête a été ouverte pour tenter de faire la lumière sur les circonstances entourant l’incident, la sécurité nationale n’est pas menacée pour autant, a averti le service de police.

Une «réponse coordonnée» a été organisée mercredi.

«On n’a pas de description de suspect en ce moment. On a des officiers qui font du porte-à-porte pour poser des questions et voir s’il y a eu des témoins de l’incident.» -L‘inspecteur par intérim du SPO, François Daoust, lors d’une mêlée de presse

Les autorités ont demandé aux citoyens, peu importe leur mode de transport, d’éviter le secteur pour la journée. La circulation a été déviée sur la rue Gilmour, fermée entre les rues Kent et Lyon pour laisser les enquêteurs travailler.

Le maire Watson réagit

En fin de matinée, mercredi, le maire d’Ottawa Jim Watson a réagi à la fusillade via les réseaux sociaux.

«Bien que nous ayons encore peu de détails au sujet de l’incident, j’encourage tous ceux qui ont des renseignements pertinents à les partager avec la police d’Ottawa.» -Le maire d’Ottawa, Jim Watson

L’élu municipal s’est aussi dit «confiant» que le SPO «sera en mesure d’appréhender le coupable» et que celui-ci sera traduit en justice.

«Je tiens aussi à remercier nos paramédics pour leurs efforts à aider les blessés ce matin», a-t-il insisté.

Ottawa sous tensions en 2020

Si peu d’informations ont jusqu’ici été relayées, la police indique que des informations supplémentaires suivront rapidement au courant de la matinée.

Il s’agit de la première fusillade meurtrière à survenir à Ottawa en 2020. Mais ce n’est pas la première de l’année.

Le 1er janvier, le SPO avait aussi recensé deux fusillades sur son territoire en une seule journée. Un homme dans la quarantaine avait entre autres été atteint par balles dans le quartier chinois en début de soirée.

Plus tôt, en matinée, des coups de feu avait été entendus dans une résidence de la rue Willow Creek Circle, à Barrhaven. L’incident n’a toutefois fait aucun blessé, d’après les autorités.