National
12:05 12 mars 2020 | mise à jour le: 12 mars 2020 à 13:37 temps de lecture: 3 minutes

Legault demande l’annulation de tous les évènements non-nécessaires

Legault demande l’annulation de tous les évènements non-nécessaires
Photo: LUDOVIC MARIN/AFPLe premier ministre du Québec François Legault

«Je demande l’annulation de tous les évènements non-nécessaires» explique le premier ministre François Legault lors d’un point presse exceptionnel. «Tous les évènements de plus de 250 personnes devront être annulés également.»

Au tour du Québec d’être secoué par la crise du coronavirus, désormais pandémie mondiale. Le premier ministre ajoute que «ces prochaines semaines vont être critiques pour la propagation du virus.»

Le gouvernement provincial en fait donc appel à la «solidarité des Québécois et des Québécoises.» À sa demande, toute personne revenant de l’étranger ou présentant des symptômes proches de la grippe doivent désormais se placer en isolement volontaire pendant 14 jours.

Il est également demandé à tout employé pouvant travailler à distance de le faire, et de remplir ses missions en télétravail.

Pour les employés des réseaux de santé et d’éducation, privés ou publics, cet isolement sera, lui, obligatoire. Les employés des services publics continueront d’être payés, et des mesures exceptionnelles seront mises en place avec les secteurs privés pour limiter les pertes monétaires. «Nous ne voulons laisser tomber personne» ajoute-t-il.

Des mesures financières supplémentaires sont également à venir dans les prochains jours, afin d’aider «les entreprises rencontrant des problèmes de liquidité depuis le début de cette crise.»

Contrairement à ce qu’il avait dit en déposant son budget 2020-2021 mardi, le ministre des Finances, Eric Girard, n’exclut plus de devoir faire un déficit pour répondre aux besoins du réseau de la santé, si la situation devient hors de contrôle.

Mercredi, le premier ministre Legault avait indiqué que si jamais les choses tournaient mal et que le Québec était frappé de plein fouet par la COVID-19, son gouvernement pouvait compter sur une réserve de stabilisation évaluée à 14 milliards $. Jeudi matin, il a dit que cela pourrait se faire «rapidement».

Le Canada touché

Jeudi, le premier ministre se rendra à Ottawa participer à une rencontre avec ses homologues et le premier ministre Justin Trudeau destinée à gérer la pandémie.

Plus tôt dans la journée, le premier ministre canadien Justin Trudeau annonçait se placer en isolement volontaire. Sa conjointe, Sophie Grégoire, a des symptômes semblables à la grippe et une faible fièvre depuis mercredi soir.

«Bien qu’il ne ressente aucun symptôme lui-même, le premier ministre a opté de travailler de la maison en auto-isolation par une abondance de précaution, jusqu’à ce que les résultats de Sophie soient connus», précise le communiqué.

Ces événements conduisent à l’annulation de la rencontre des premiers ministres du pays, qui devait se tenir jeudi soir et vendredi toute la journée.

Plus de détails suivront.


Vous aimerez aussi:

Articles similaires