National
14:14 20 avril 2020 | mise à jour le: 21 avril 2020 à 10:07

Québec veut une solution «rapide» pour le salaire des préposés aux bénéficiaires

Québec veut une solution «rapide» pour le salaire des préposés aux bénéficiaires
Photo: Josie Desmarais/Archives MétroFrançois Legault

Le gouvernement Legault assure avoir «bien entendu» les revendications à l’égard de l’augmentation des salaires des préposés aux bénéficiaires dans les CHSLD. Le président du Conseil du trésor, rencontrera demain deux syndicats nationaux, la CSN et la FTQ, pour trouver une solution «le plus rapidement possible».

«C’est important et je le répète: il faut trouver un moyen d’augmenter les salaires de façon permanente, le plus rapidement possible», a tonné le premier ministre François Legault, lundi. S’il dit bien comprendre que l’augmentation des salaires de plusieurs autres corps de métier est aussi demandée, la priorité demeurera les préposés, selon le chef du gouvernement.

«S’ils sont d’accord, c’est parfait. On va régler ça rapidement, s’il n’y a pas de problème.» – François Legault, premier ministre du Québec, en s’adressant aux syndicats.

Vendredi, le chef de la CAQ avait fait son mea culpa. Il avait avoué que si c’était à refaire, il aurait augmenté plus rapidement les salaires des préposés aux bénéficiaires, même sans l’accord des syndicats, plutôt que d’attendre la fin des conventions collectives, qui sont venues à échéance le 31 mars. «Je ne suis pas parfait, et je me dis que j’aurais dû augmenter le salaire des préposés avant la crise», a-t-il admis.

L’école attendra, et les soins seront réorganisés

En ce qui concerne les écoles, le gouvernement ne se dit «pas prêt» à annoncer une réouverture le 4 mai prochain. Il faudra au moins «deux semaines» au réseau de l’éducation pour se préparer, une fois l’annonce d’une date de réouverture, disent les autorités. 

Québec évalue actuellement s’il serait possible «d’élargir les services de garderie», qui pourraient rouvrir avant les écoles, pour donner accès à plus de citoyens qui seront appelés à «retourner travailler» dans les prochaines semaines.

Par ailleurs, la situation dans les CHSLD continue d’inquiéter. Le gouvernement a annoncé lundi que toutes les interventions chirurgicales non urgentes prévues dans les hôpitaux du Québec au cours des deux prochaines semaines seront reportées à une date ultérieure, afin que les médecins puissent venir en aide aux CHSLD.

«Le secteur de l’oncologie, de la cardiologie, et tout ce qui est urgent ou semi-urgent, on s’en occupe encore. Or, il y a du personnel inactif à cause des 7000 lits libérés en milieu hospitalier. Nos équipes cliniques vont suivre ça de jour en jour.» -Danielle McCann, ministre de la Santé

Les autorités invitent aussi le personnel soignant du reste du Québec à se déplacer vers Montréal, de loin la région la plus touchée de la province. Des hôtels seront fournis au personnel qui se déplacera de l’extérieur du Grand Montréal, où deux tiers des infections en CHSLD de la province ont été confirmées. Environ 2000 postes doivent toujours être comblés dans les CHSLD. Jusqu’ici, 2195 étudiants ont appliqué pour prêter main forte dans les CHSLD. Ils pourront arriver sur le terrain «dans les prochains jours», selon la ministre Danielle McCann.

Dans les résidences pour personnes âgées, 4000 cas ont déjà été déclarés.

Taux de mortalité de 14% aux soins intensifs

Un total de 62 nouveaux décès a été enregistré par la santé publique lundi, portant le total à 939 à l’échelle du Québec.

19 319 Québécois ont maintenant contracté le coronavirus. C’est une hausse importante de 962 cas par rapport à la veille. Environ 3850 personnes ont toutefois été guéries jusqu’ici. On compte dorénavant 1169 personnes en état d’hospitalisation, soit une augmentation de 67. Aux soins intensifs, le nombre de patients atteint maintenant 198, une hausse de 15 cas.

D’après des données avancées lundi par le directeur national de santé publique, Horacio Arruda, environ 86% des patients «qui sont passés aux soins intensifs» en sont finalement sortis. Autrement dit, le taux de mortalité y est d’environ 14%. M. Arruda a aussi réitéré qu’il n’est «pas contre le port du masque», mais qu’on doit l’utiliser avec prudence. «Si le masque fait en sorte que les gens se rapprochent, on a un problème», illustre-t-il.

Québec est à «rééplucher» les CV envoyés par le biais du site Je Contribue!. Ce sont plutôt 19 000 personnes qui auraient postulé, et non 50 000, plusieurs citoyens ayant publié leur nom à plus d’une reprise. «Il reste un 15 000 qu’on est en train d’appeler», illustre M. Legault.

Par ailleurs, environ 60 des 125 militaires que l’armée canadienne a promis de fournir au gouvernement Legault se trouvent déjà dans les CHSLD.

En collaboration avec François Carabin

Articles similaires