Actualités
13:24 31 mai 2020 | mise à jour le: 31 mai 2020 à 13:24

Les commerçants craignent l’augmentation des coûts liés à la réouverture

Les commerçants craignent l’augmentation des coûts liés à la réouverture
Photo: Métro Média - Archives

Près de trois commerçants québécois sur cinq sont inquiets des coûts entraînés par l’acquisition de matériel de protection sanitaire, selon un sondage de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) publié dimanche.

Sur les 819 dirigeants de PME interrogés, 60% disent craindre que l’équipement de protection individuelle (masques, visières, blouses, gants et gel désinfectant) finisse par coûter cher à leur entreprise.

«Pour des entreprises qui ne rattraperont pas leurs pertes (…) , ce sont des coûts qui risquent d’élever les prix des produits et des services offerts» a fait valoir Gopinath Jeyabalaratnam, analyste principal des politiques à la FCEI, dans un communiqué.

Les coûts peuvent atteindre des milliers de dollars pour certaines entreprises, selon la FCEI.

L’organisme demande donc l’aide du gouvernement québécois pour les entreprises touchées, sous forme de subvention directe comme l’ont fait la Saskatchewan, le Manitoba et la Nouvelle-Écosse ou par la création d’un fonds d’aide à l’adaptation des espaces de travail, méthode employée par l’Île-du-Prince-Édouard.

«Tout le fardeau de protéger les consommateurs ne devrait pas uniquement reposer sur les épaules des entrepreneurs. Ils sont déjà à bout de souffle. L’État a un rôle central à jouer pour les soutenir. C’est pour cette raison que nous demandons au gouvernement du Québec d’apporter une aide financière directe aux entreprises», a déclaré François Vincent, vice-président, Québec à la FCEI.

Le sondage en ligne a été effectué du 22 au 25 mai.

Articles similaires