Les choix de la rédac
14:37 4 septembre 2020 | mise à jour le: 4 septembre 2020 à 17:51 temps de lecture: 3 minutes

Augmentation des cas: un «niveau d’alerte important» pour Christian Dubé

Augmentation des cas: un «niveau d’alerte important» pour Christian Dubé
Photo: Josie Desmarais/MétroLe ministre de la Santé Christian Dubé

Confronté à l’augmentation récente des cas de COVID-19, Québec se met sur ses gardes. Aux yeux du ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, ces tendances génèrent un «niveau d’alerte […] important».

Au Québec, la Santé publique a enregistré plus de 180 cas – plus de 20 par million d’habitants – pour une deuxième journée d’affilée. Une tendance qui sème l’inquiétude chez le ministre Dubé, en point de presse vendredi.

«On remonte au-dessus du niveau» craint l’élu caquiste. À ses yeux, un passage à 20 cas par million d’habitants signifie une reprise de la pandémie. «Plus de cas, c’est sûr qu’on a plus de chances d’avoir des éclosions», s’est inquiété M. Dubé, qui invite les Québécois à redoubler de prudence lors de la longue fin de semaine.

L’élu de la Coalition avenir Québec tient à préciser que cette potentielle résurgence ne provient pas des mêmes milieux vulnérables que lors de la première vague.

«Ces éclosions-là viennent du communautaire. On est très loin des enjeux de CHSLD», a-t-il assuré.

Québec présentera mardi prochain un système d’évaluation du risque par sous-région, a d’ailleurs confirmé le ministre. Par ce nouveau système, chaque région socio-sanitaire se verra attribuer une de quatre couleurs identifiant le niveau d’alerte dans le secteur.

La division de ces régions n’a pas encore été rendue publique.

Les chiffres sur les écoles vendredi

En fin d’après-midi, vendredi, Québec a dévoilé la liste des établissements d’enseignement où le coronavirus a été répertorié. Sur les plus de 3100 établissements que compte le réseau scolaire québécois, 47 établissements ont déclaré au moins un cas d’élève ou de membre du personnel attribuable à la COVID-19.

«On est capable d’éteindre nos petits feux de bosquet», a maintenu M. Dubé sur la situation dans le réseau scolaire.

Une semaine après la rentrée scolaire, la situation est sous contrôle a-t-il ajouté. Chez les plus vieux, soit à l’université, pas question d’organiser des fêtes d’initiation, a toutefois tonné le ministre.

«On a été informé de party. Je demanderais très clairement de les canceller. C’est extrêmement dangereux.» – Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux, au sujet des initiations universitaires

Pas encore d’appel à une application

Malgré la hausse des cas observée, le gouvernement «ne change pas son approche» dans l’utilisation d’une application de notifications COVID-19. Lancée en Ontario, l’application canadienne «Alerte COVID» avait fait l’objet au Québec de consultations publiques et particulières.

Québec avait finalement écarté son utilisation immédiate, sans exclure de l’autoriser si la transmission augmentait.

Articles similaires