National
16:38 10 septembre 2020 | mise à jour le: 10 septembre 2020 à 17:51 temps de lecture: 3 minutes

Québec retire la liste des cas de COVID-19 dans les écoles

Québec retire la liste des cas de COVID-19 dans les écoles
Photo: Gabriel Kuchta/Getty Images

Mise à jour de façon irrégulière depuis sa première publication vendredi dernier, la liste des écoles présentant au moins un cas de COVID-19 a disparu jeudi du site du ministère de la Santé et des Services sociaux. Elle «fait présentement l’objet d’ajustements», soutient le ministère.

La liste avait été mise à jour cette semaine, mais faisait l’objet de critiques pour son inexactitude. Plusieurs médias ont d’ailleurs rapporté cette semaine que le ministère et les directions de santé publique régionales ne possédaient pas les mêmes listes.

Plus tôt jeudi, lorsque contacté par Métro, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) avait déjà évoqué des «lacunes».

«Nous sommes conscients que cette liste est perfectible. Nous travaillons à l’améliorer le plus rapidement possible», avait répondu plus tôt jeudi la relationniste Marjorie Larouche, du MSSS.

Depuis le 1er septembre, Québec rapportait des cas de la maladie à coronavirus dans au moins 70 établissements scolaires. S’ajoutaient à cela une cinquantaine d’écoles «sous réserve de validation».

Des alternatives

Impatiente d’obtenir des statistiques, la Fédération autonome de l’enseignement (FAE) a pris les choses en mains cette semaine. Le syndicat de professeur dresse sa propre liste des cas dans les écoles, rapportés par ses membres locaux.

«Le gouvernement a décidé d’ouvrir les écoles sans mécanisme de cueillette d’information qui allait permettre à la Direction de santé publique de prendre des décisions», s’insurge son président Sylvain Mallette.

«Si on est capable d’envoyer des êtres humains sur la lune, on est capable au Québec de recueillir ces informations.» – Sylvain Mallette

Père de famille, Olivier Drouin a lui aussi lancé son alternative aux données gouvernementales. Son site Web citoyen, COVID Écoles Québec, recense plus de 200 établissements touchés par la maladie. Devant l’imprévisibilité de la liste officielle, il a poursuivit son travail bénévole.

«Le ministre [de la Santé et des Services sociaux] Christian Dubé a mentionné qu’il allait publier quotidiennement les mises à jour. Ça n’a pas été le cas depuis mardi. Cette liste-là est dormante», constate-t-il.

L’opposition se met de la partie

À Québec, les élus de l’opposition officielle s’impatientent. La député Marwah Rizqy, porte-parole libérale en matière d’Éducation, a d’ailleurs proposé jeudi que le gouvernement mette sur pied dans les écoles un programme similaire à son système d’alerte COVID-19.

À chaque couleur – ou niveau de risque – seraient associées des mesures spécifiques comme la réduction de la taille des classes, l’imposition du masque et, dans le pire des cas, la fermeture d’établissements, propose Mme Rizqy.

Articles similaires