National
15:18 23 octobre 2020 | mise à jour le: 23 octobre 2020 à 15:19 temps de lecture: 4 minutes

Le nouveau pont de l’île d’Orléans en 2027

Le nouveau pont de l’île d’Orléans en 2027
Photo: Capture d’écran – compte YouTube Ministère des Transports du QuébecPlan rapproché.

Le gouvernement du Québec a pris la décision de construire un nouveau pont pour les résidents de l’île d’Orléans en 2015. Cinq ans plus tard, l’annonce d’un nouveau pont à haubans se concrétise alors que les insulaires pourront circuler sur la nouvelle structure en 2027. Les travaux du côté de l’île d’Orléans commenceront en 2022.

«Le nouveau pont est une signature moderne et sera une source de grande fierté pour ceux qui vivent de part et d’autre du majestueux fleuve Saint-Laurent. Il fera également la promotion du transport actif avec des voies piétonnes et cyclables. Il y aura des voies continues de chaque côté, mais ce sera presque le double en largeur du pont actuel», précise le ministre des Transports, François Bonnardel.

Pour la députée de Charlevoix-Côte-de-Beaupré, Émilie Foster, l’annonce du nouveau pont était grandement attendue. «J’ai déjà hâte d’y circuler et je sais que les résidents de l’île d’Orléans également. Le projet est essentiel pour la région. Je me réjouis de la progression du projet parce que ce pont à haubans est un défi logistique colossal en raison de la complexité de la tâche qui est importante. Il y a beaucoup de points techniques à respecter sur le plan environnemental, géologique et c’est également la connexion entre deux sites patrimoniaux en plus de respecter la navigation maritime.»

Design original

Le pont qui sera situé à 120 mètre plus à l’ouest du pont actuel sera d’une longueur d’un peu plus que deux kilomètres. La conception du pont a été confiée au Groupement Origine Orléans qui est composé des firmes Stantec et EXP.

«Le pont s’inspire d’un navire immobile qui serait sur le fleuve. C’est un concept épuré et élégant. Pour les matériaux, du béton sera utilisé pour les pylônes alors que de l’acier sera utilisé pour les voies de roulement», précise Martin Thibault, vice-président chez Stantec.

Rien à craindre

Durant les cinq années que dureront les travaux, les résidents pourront continuer à utiliser le pont actuel. Le gouvernement procédera à sa destruction seulement après la fin des travaux du nouveau pont.

«Je veux rassurer les résidents de l’île qu’il y aura toujours un lien pour circuler durant l’entièreté des travaux. Le pont actuel est sécuritaire, nous venons d’investir 16M$ pour s’en assurer et s’il faut remettre de l’argent, nous le ferons. La prochaine inspection générale du pont est prévue pour 2022», mentionne sur un ton rassurant le ministre Bonnardel.

«Le nouveau pont est une signature moderne et sera une source de grande fierté pour les utilisateurs.» -François Bonnardel

Financement et bonnes nouvelles?

Pour l’instant, il est impossible de connaître le budget de ce nouveau pont à haubans. Le gouvernement procèdera au dévoilement de son financement plus tard. «Je ne dévoilera pas le montant pour ne pas ruiner le processus d’appel d’offres. Tout ce que je peux dire, c’est que c’est un montant substantiel avec quelques centaines de millions. Le montant sera dévoilé au moment opportun», termine François Bonnardel.

Le ministre des transports a également laissé planer la possibilité que des annonces pourraient venir plus tard durant l’automne concernant le troisième lien entre Québec et Lévis et concernant également le réseau de transport structurant de la Capitale-Nationale.
Il n’a pas exclu également que la fin de la construction du pont de l’île d’Orléans coïncide avec la phase quatre de la promenade Samuel-De Champlain. Il faut aussi noter qu’il y aura consultation publique pour l’aménagement du pont aux abords des deux rives.

 

Articles similaires