National
10:34 27 novembre 2020 | mise à jour le: 27 novembre 2020 à 16:11 temps de lecture: 4 minutes

COVID-19: vers un dépassement des capacités hospitalières à Noël au Québec?

COVID-19: vers un dépassement des capacités hospitalières à Noël au Québec?
Photo: Pablo A. Ortiz / MétroMesures sanitaires COVID-19

Des hôpitaux hors Montréal pourraient-ils déborder à Noël au cours du prochain mois au Québec? Le risque n’est toujours pas exclu selon l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS), qui a publié aujourd’hui sa mise à jour des deux rapports hebdomadaires de projections sur les besoins hospitaliers. «Les patients COVID-19 occupent déjà près de la moitié des lits réguliers dédiés», annonce l’INESSS dans son communiqué, ce qui fragilise la capacité de certains établissements de santé.

Il ressort dans ces rapports que le nombre de nouveaux cas est en baisse hausse par rapport à la semaine passée (8 081 contre 9 133). Au cours de la semaine, l’INESSS a recensé 387 personnes présentent des risques élevés d’hospitalisations soit une augmentation de 13% par rapport à la moyenne des 4 semaines. L’institut observe aussi une augmentation du nombre et de la proportion des personnes les plus à risques. Ce sont dorénavant les personnes de 70 ans et plus (contre 80 les semaines passées) et les personnes ayant un profil de comorbidité, qui ont connu la plus forte augmentation.

La tendance des nouvelles hospitalisations en hausse

Selon l’INESSS, la tendance est toujours à la hausse en ce qui concerne les nouvelles hospitalisations dans la province, même si l’institut précise que cette augmentation est moins marquée que la semaine dernière.

Si le risque «ne peut être exclu» en ce qui concerne les hôpitaux en régions, les projections ne prévoient toujours pas de dépassement des capacités hospitalières à Montréal pour les quatre prochaines semaines malgré les hausses.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux Christian Dubé a réagit à l’annonce de l’INESSS: «Bien que la situation semble vouloir afficher une certaine stabilité à plusieurs égards, notamment du côté du nombre de cas et d’hospitalisations, beaucoup d’incertitudes demeurent et soulèvent des inquiétudes dans certaines régions. C’est pourquoi nous devons continuer de limiter nos contacts au cours des semaines à venir pour éviter que le virus gagne du terrain.»

1269 nouveaux cas de COVID-19 au Québec

Après le triste record d’hier, le Québec enregistre une baisse des nouveaux cas de COVID-19 dans les dernières 24 heures, avec 1269 nouvelles infections recensées. Ce sont près de 138 163 personnes qui ont été infectées par la COVID-19 depuis le début de la pandémie au Québec.

Montréal reste la région enregistrant le plus de nouveaux cas avec 306 nouvelles infections, suivi de la Montérégie avec 198, la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean avec 146 et la Capitale-Nationale avec 132.

Le bilan humain s’alourdit lourdement avec 38 décès supplémentaires, dont 9 sont survenus dans les dernières 24 heures, 24 entre le 20 et le 25 novembre et 2 avant le 20 novembre. Le bilan humain du nouveau coronavirus au Québec passe à 6984 décès, un décès ayant été retiré du compte car non attribuable à la COVID-19 après enquête.

Les hospitalisations diminuent de 6 au cours de la dernière journée pour un cumul de 669. Le nombre de personnes aux soins intensifs reste stable soit 90 personnes.

Quant aux prélèvements pour la date du 25 novembre, ceux-ci s’élèvent à 32 266 pour un total de 3 816 156 tests.

1020 écoles avec cas actifs de COVID-19 au Québec

Le Ministère de l’Éducation a mis à jour ses données pour la date du 25 novembre. À cette date, on recense une nouvelle baisse des cas positifs actifs dans le réseau scolaire de la province avec près de 3331 cas (2700 élèves et 631 membres du personnel).

13 333 personnes ont été testées positives dans le réseau scolaire depuis le début de l’année scolaire au Québec. Parmi ces personnes, le ministère en dénombre néanmoins 10 002, soit une augmentation de 349, qui sont considérés comme rétablis et de retour à l’école (dont 8118 élèves et 1884 membres du personnel).

Le nombre de classes fermées à cause d’une infection de COVID-19 augmente de 40 pour un total de 1063. Deux écoles restent fermées ou partiellement fermées selon le ministère.

Si ce sont près de 2031 écoles qui ont été touchées par des infections de COVID-19 depuis la rentrée de septembre, 1011 ne présentent plus de cas actifs depuis 14 jours et sont retirés du compte. Le nombre d’écoles ayant au moins un cas positif actif augmente légèrement de 7 et repasse à 1020 écoles.

Articles similaires