National
13:09 1 décembre 2020 | mise à jour le: 1 décembre 2020 à 16:57 temps de lecture: 2 minutes

Rassemblements de Noël: une décision d’ici dix jours

Rassemblements de Noël: une décision d’ici dix jours
Photo: Josie Desmarais/MétroLe premier ministre François Legault

Le gouvernement de François Legault prendra sa décision finale sur la tenue – ou non – de rassemblements pour Noël d’ici le 11 décembre. Pour le moment, «on ne va pas dans la bonne direction», convient le premier ministre.

C’est ce qu’il a indiqué en point de presse mardi. À l’heure actuelle, le plan de Noël semble de moins en moins réaliste, lui qui avait pourtant été annoncé en grande pompe, fin novembre.

«La décision va être prise en fonction du portrait qu’on aura» dans dix jours, a indiqué mardi le premier ministre, qui suit de près la situation dans les hôpitaux.

Dans certains de ces établissements, «on est sur le bord d’atteindre la limite où il faudra délester plus d’activités» de soins, a ajouté M. Legault. Des établissements comme Pierre-Le Gardeur, à Terrebonne, ou Maisonneuve-Rosemont, à Montréal, encaissent difficilement la hausse des cas, selon lui.

La situation se complique par ailleurs en raison d’un manque de personnel exacerbé récemment. Selon les chiffres du ministère de la Santé et des Services sociaux, plus de 6500 employés du réseau de soins sont actuellement en congé de maladie.

Plus de 1300 ont obtenu un test positif à la COVID-19. D’autres ont été placés en isolement préventif.

«La situation est serrée, difficile dans les hôpitaux.» – François Legault, premier ministre du Québec

Des vaccins «prochainement»

La lumière au bout du tunnel semble d’ailleurs s’intensifier. Dans ses dernières discussions avec le fédéral, Québec s’est fait confirmer la livraison d’ici mars d’«à peu près 700 000» doses vaccinales, soutient le premier ministre.

Reste à connaître le calendrier de distribution d’Ottawa.

«On se pose tous la même question: si on en reçoit 100 000 par semaine, on a besoin d’un certain nombre d’employés, mais si on en reçoit 500 000 par semaine, peu importe quand ça commence, ça ne prend pas le même nombre d’employés», a précisé M. Legault.

La priorisation pour administrer les remèdes viendra prochainement, promet le ministre de la Santé et des Services sociaux. Cette semaine, peut-être.

Déjà, l’équipe gouvernementale a inscrit les travailleurs de la santé et les personnes âgées en haut de la liste. Des experts feront bientôt leurs recommandations à Québec pour savoir qui suivra.

Articles similaires