National
20:26 23 février 2021 | mise à jour le: 23 février 2021 à 21:08 temps de lecture: 2 minutes

Une première rencontre entre Trudeau et Biden

Une première rencontre entre Trudeau et Biden
Photo: Pete Marovich-Pool/Getty Images

COVID-19, sécurité, reprise économique: plusieurs dossiers ont meublé les discussions de la première rencontre bilatérale — virtuelle — entre le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, et le président américain, Joe Biden.

«Aujourd’hui, nous entreprenons une nouvelle étape», a d’entrée de jeu déclaré Justin Trudeau qui appelle à renouer les alliances et à soutenir les institutions multilatérales.

Les deux dirigeants ont fait savoir qu’ils travailleront à une reprise économique «inclusive» axée notamment sur les petites et moyennes entreprises et le renforcement des chaînes d’approvisionnement entre les deux pays, tout en tenant compte des inégalités croissantes.

«Nous savons que cette pandémie n’affecte pas tout le monde de la même façon. Les femmes quittent le travail de manière alarmante. Les Noirs, les Latinos, les Premières Nations et d’autres minorités sont [plus] affectées», a souligné Joe Biden.

Les deux dirigeants ont exigé à nouveau la libération de Michael Kovrig et Michael Spavor, les deux Canadiens détenus en Chine. «On veut qu’ils soient relâchés […]. On va travailler ensemble pour les ramener en sécurité», a dit le président américain, soulignant que les vies humaines ne sont pas des «jetons pour négocier».

«Nous avons la responsabilité de prouver que la démocratie est encore le système qui dessert le mieux les gens, ici et partout dans le monde», a souligné le président américain avant la rencontre.

Changement climatique

M. Biden, qui a marqué le retour des États-Unis dans l’Accord de Paris dans un décret signé dès son entrée en fonction, compte, avec le Canada, inciter d’autres pays à adopter des cibles environnementales plus ambitieuses. Une rencontre interministérielle sera tenue en ce sens, ont annoncé les deux chefs d’État.

Le Canada et les États-Unis visent la carboneutralité d’ici 2050.

Articles similaires