National

Vaccination dès avril pour 13 000 personnes en situation de handicap

Vaccination dès avril pour 13 000 personnes en situation de handicap
Photo: THE CANADIAN PRESS/Paul Chiasson

Québec entrouvre la porte à la vaccination des personnes en situation de handicap. Les résidents de ressources intermédiaires (RI), de type familial (RTF) et à assistance continue (RAC) auront accès à une dose dès avril.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a confirmé mercredi que ces personnes grimperont dans l’ordre de priorité vaccinale. Dès le mois d’avril, c’est environ 13 000 personnes qui devraient devenir admissibles.

«Il ne sera […] pas nécessaire pour ces personnes de prendre rendez-vous», a indiqué dans un communiqué le MSSS, confirmant du même coup que la vaccination se rendra à elles.

La veille, le ministre de la Santé, Christian Dubé, avait lui-même évoqué des modifications imminentes à la liste de priorités. Pour le moment, les résidents des RI-RTF et des RAC du Québec âgés de moins de 65 ans étaient forcés de patienter.

Les personnes handicapées qui ne vivent pas dans ces ressources devront attendre plus longtemps. Le communiqué de mercredi n’indique pas qu’elles auront accès à un vaccin tout de suite.

«Pour le moment, on va aller là puis on va voir comment se confirme la question des vaccins dans les prochaines semaines», avait indiqué mardi le ministre Dubé en point de presse.

Des angles morts?

C’est bien beau, souligne la présidente de la Fédération québécoise de l’autisme (FQA), Lili Plourde, mais le plan vaccinal du gouvernement du Québec laisse de côté bien des gens.

«Ça ne répond absolument pas aux besoins. Il y a plusieurs personnes qui sont dans leur famille qui n’y ont toujours pas accès», a indiqué Mme Plourde en entrevue avec Métro, mercredi.

D’autres provinces, ont fait le choix d’acheminer les vaccins vers les domiciles des personnes en situation de handicap, fait-elle remarquer.

«Le confinement se ressent très difficilement. La perte d’activités entraîne souvent une perte d’acquis, et ça peut se traduire par de nouveaux troubles de comportements, de la dépression…» – Lili Plourde, présidente de la FQA

Des déplacements remboursés

Par ailleurs, Québec a annoncé mercredi qu’il rembourserait les frais de déplacement des prestataires des programmes d’assistance sociale qui doivent se rendre vers un site de vaccination. La mesure s’applique dès maintenant.

Articles récents du même sujet