National

Hôpitaux: le spectre du dépassement des capacités réapparaît à Montréal

COVID-19 vaccin cas québec
Photo: Denis Germain/Archives

Le spectre du dépassement des capacités des hôpitaux réapparaît à Montréal, alors que l’Institut national d’excellence en santé et services sociaux (INESSS) a publié ce jeudi son rapport sur les risques d’hospitalisation et la projection des besoins hospitaliers. Dans le cas d’un «scénario catastrophe» avec un fort taux de transmission, la région métropolitaine risquerait un dépassement des soins intensifs à la fin du mois. 

Alors que les cas sont en augmentation pour la septième semaine consécutive (14% par rapport à la semaine précédente), l’INESSS prévoit également une hausse des hospitalisations dans l’ensemble du Québec, mais pas de dépassement des capacités hospitalières dans les trois prochaines semaines.

Dans le cas de Montréal et de ses régions proches, si le taux d’occupation des lits réguliers (9%) et des soins intensifs (19%) restent bas, ceux-ci augmenteront dans les prochaines semaines, et «particulièrement aux soins intensifs», précise l’institut dans sa présentation.

Ce qui était la principale préoccupation des autorités de santé publique en début d’année revient ainsi hanter les prédictions de l’INESSS. Dans son scénario catastrophe (celui d’un taux de transmission de 1,75), l’INESSS prévoit un dépassement des capacités des hôpitaux dans la région métropolitaine aux alentours du 25 septembre, spécifiquement pour les lits en soins intensifs. Les autres scénarios et la tendance actuelle ne tendent toutefois pas vers ce cas de figure.

Capture d’écran de la présentation
du suivi de l’évolution des besoins hospitaliers
de la Région métropolitaine/INESSS

Le taux de reproduction de la COVID-19 se trouve actuellement à 1,06 selon les données gouvernementales.

Une situation stable

La situation de la COVID-19 au Québec semble se stabiliser avec des chiffres sensiblement similaires à la journée d’hier. La province enregistre une très légère hausse de ces nouveaux cas, soit 699 infections en 24 heures. 

La situation dans les hôpitaux québécois reste stable et loin du seuil de dépassement des capacités, avec un cumul de 138 personnes. Les soins intensifs enregistrent néanmoins une hausse de 2 admissions depuis hier, pour un total de 42 personnes.

Parmi les nouvelles hospitalisations du jour, 14 personnes sont des personnes non vaccinées ou ayant une première dose depuis moins de 14 jours, et 3 personnes sont considérées comme pleinement vaccinées. Les non-vaccinés représentent aussi la majorité des nouveaux cas avec 513 personnes. Le reste des nouveaux cas se divise entre 62 primovaccinés et 124 personnes doublement vaccinées. 

Selon les données de l’INSPQ, une personne non vaccinée enregistre un risque d’infection 8,6 fois supérieur par rapport à une personne pleinement vaccinée. Le risque d’hospitalisation augmente avec un chiffre de 25,8 fois supérieur.

En date du 1er septembre, 63,04% des hôpitaux québécois ne recensaient aucun cas de COVID-19.

Le ministre de la Santé Christian Dubé a partagé sur son compte Twitter ce matin une comparaison entre la 2e et 4e vague au niveau des nouveaux cas, hospitalisations et décès, en insistant sur l’importance de la vaccination. 

Un décès supplémentaire au Québec

La province recense un décès supplémentaire pour cette nouvelle journée. Le bilan humain de la pandémie au Québec atteint les 11 289 morts.

Le total des personnes infectées par la COVID-19 depuis le début de la pandémie est de 390 613. Parmi elles, 374 266 sont depuis considérées comme rétablies. La moyenne mobile des nouveaux cas se situe à 571 sur les sept derniers jours, un chiffre en augmentation.

Les éclosions actives de COVID-19 restent stables pour le 31 août avec le chiffre de 251. Les éclosions actives restent inférieures à la moyenne des sept derniers jours (299), et celle des 28 jours avec 287 infections.

Le taux de reproduction effectif (Rt) est de 1,06. Si cela signifie un certain ralentissement, la COVID-19 continue de circuler dans la population.

Les prélèvements à la date du 31 août s’élèvent à 22 218 tests réalisés.

79% des 12 ans et plus pleinement vaccinés

La campagne de vaccination se poursuit au Québec, avec l’objectif d’atteindre les 85% de deuxième dose pour la population de 12 ans et plus. 

Ce sont 22 850 doses de vaccin supplémentaires qui viennent s’ajouter au total de la province, dont 20 952 dans les dernières 24 heures et 1898 avant le 1er septembre. Le Québec atteint les 12 389 585 de doses distribuées au Québec. 

En comptant les doses administrées hors du Québec (97 027), les Québécois ont reçu 12 486 612 doses de vaccin contre la COVID-19.

Articles récents du même sujet