Soutenez

Crise des passeports: de nouveaux bureaux pour les récupérer

De nouveaux bureaux seront accessibles pour récupérer son passeport.
De nouveaux bureaux seront accessibles pour récupérer son passeport. Photo: iStock, Clearphoto

Les Québécois peuvent récupérer leur passeport après dix jours ouvrables dans un nouveau bureau: celui de Trois-Rivières. Karina Gould, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social (dont relève Service Canada), était sur place au bureau de Service Canada de la rue Royale pour en faire l’annonce.

Quatre autres bureaux de où ce service n’était pas encore offert ont été ouverts à travers le pays. C’est le cas à Sault-Sainte-Marie (Ontario), Charlottetown (Île-du-Prince-Édouard), et Red Deer (Alberta).

Dans tous ces bureaux, il sera possible de faire une demande de passeport non urgente en personne et de récupérer celui-ci 10 jours plus tard. Ils ne prendront que les demandes supérieures au délai de délivrance de 48 heures.

Rappelons qu’il existe 8 bureaux où il est possible de retirer son passeport au Québec. Il est possible de trouver le plus proche de chez soi sur le site du gouvernement.

Lors du point de presse à Trois-Rivières, la ministre Gould a indiqué que son gouvernement «a toujours su qu’il y aurait une augmentation de demandes après que les mesures de santé [soient] levées. Mais on a pas prédit à quel hauteur», a-t-elle reconnu.

Ce que nous avons vu particulièrement au Québec mais surtout à Montréal, est une situation plus extraordinaire que dans tout le pays. Cette demande avait vraiment augmentée [en raison des] fêtes de la St-Jean et les fêtes de juillet.

Karina Gould, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social

Karina Gould a par ailleurs loué les fonctionnaires québécois et leur «dévouement pour abattre ce travail» de traitement des dossiers. Son ministère avait en effet mis en place des mesures de triage dans 17 bureaux de passeport à l’échelle du pays.

Où en est-on présentement? 

Rappelons qu’au mois de juin, les retards importants dans le traitement de demandes de passeports avaient donné lieu à des scènes jamais vues devant les bureaux de Service Canada. De nombreux citoyens avaient même du dormir à la belle étoile pour être les premiers dans les files et obtenir un passeport d’urgence.

«C’était une combinaison de personnes qui ont planifié en avance. On a vu dans les mois de mars et avril plus d’un demi-million de personnes qui ont fait l’application en même temps. Même si le système peut recevoir ça sur plusieurs mois, si on reçoit tout en même temps, ça fait un goulot d’étranglement», a analysé la ministre.

On a pu constater une certaine accalmie aux bureaux de Service Canada depuis le mois d’été. Une conséquence probable des départs en vacances moins nombreux, mais aussi des nombreux vols annulés par les compagnies aériennes.

En août, le gouvernement a reçu 49 743 demandes de passeport, allégeant ainsi la pression sur Service Canada. Les 4 mois précédents, ce nombre était de 260 704 en moyenne.

Le temps d’attente moyen au centre d’appels est notamment passé de 108 minutes en avril à 27 minutes la semaine dernière.

À noter que les voyageurs qui attendent encore leur passeport et dont le voyage est prévu dans les 20 jours peuvent se rendre à un bureau de Service Canada pour demander un transfert vers un bureau spécialisé dans les passeports.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.