Soutenez

Malade? Vous n’avez pas forcément la COVID-19, mais peut-être ce virus contagieux

Photo: Archives - Métro

Alors que la saison froide cogne à nos portes, vous remarquerez peut-être que les symptômes de toux sont plus fréquents parmi vos proches. Cela pourrait être attribuable au virus respiratoire syncytial (VRS), qui se propage plus rapidement qu’à l’habitude dans la province. Voici ce qu’il faut savoir sur cette maladie.

Un virus connu, mais anormalement présent

Le VRS est connu. Normalement, sa propagation s’élève à l’arrivée de la saison hivernale, donc la montée actuelle représente une irrégularité. En septembre, le taux de positivité à la maladie s’élevait à 6,8%, un pourcentage près de sept fois supérieur à l’année précédente. Et depuis, les cas augmentent. Le taux de positivité grimpe jusqu’à 11% à l’heure actuelle.

Atteint du VRS, vous pourriez présenter des symptômes comme de la congestion ou de l’écoulement nasal, des maux de gorge et de la fièvre. Et surtout, vous pourriez affecter votre entourage, comme le VRS se propage rapidement.

Rares sont ceux qui développent des symptômes graves du VRS. Toutefois, les enfants d’un an ou moins qui attrapent la maladie peuvent subir de lourds contrecoups, comme des pneumonies ou des bronchiolites. Les personnes très âgées ou immunosupprimées courent aussi plus de risques.

Comme pour la COVID-19, les individus atteints du VRS devraient porter un masque en public. Pour éviter de contracter le virus, il est préférable de se laver fréquemment les mains, et de laver fréquemment les surfaces touchées.

Demeurez vigilant

Les cas de virus respiratoire syncytial (VRS) sont en hausse, mais ceux de COVID-19 aussi. D’où l’importance de rester alerte à ses symptômes. Les personnes victimes de toux, fièvre, fatigue et perte de l’odorat doivent passer des tests de dépistage.

Même si le virus occupe moins de place dans l’actualité, il court bel et bien dans la société. Au cours des sept derniers jours, plus de 1200 cas de COVID-19 ont été rapportés au Québec. Plus de 50 personnes ont été hospitalisées, ce qui représente une légère croissance comparativement à la semaine précédente. Au cours de la dernière semaine, 31 Québécois atteints par la maladie en sont décédés.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.