Soutenez

Des enfants défavorisés au Québec récompensés dans un programme

Photo: iStock

Le programme parascolaire de soutien scolaire L’École des Grands remettra des diplômes les 3 et 10 décembre prochain à des élèves du primaire parmi les plus vulnérables au Québec pour souligner leur persévérance scolaire.

«Le programme l’École des Grands résulte d’une réelle collaboration entre les acteurs du milieu de l’éducation et la communauté. C’est cet engagement de la société civile envers l’éducation qui rend le programme possible!», explique la directrice générale de la Fondation W., Alisha Wissanji.

L’École des Grands est un programme parascolaire de mentorat gratuit à travers lequel des collégiens bénévoles offrent de l’aide aux devoirs à des élèves du primaire issus des milieux les plus défavorisés du Québec. Les matières concernées sont le français et les mathématiques. Des activités d’éveil scientifiques et de programmation informatique sont également proposées dans le cadre de ce programme.

Les activités se déroulent le samedi matin, dans les classes et laboratoires du cégep du quartier. Le transport et le déjeuner sont offerts. Le programme soutient à la fois la réussite éducative et la résilience scolaire des élèves du primaire et des mentors collégiens. Les mentors collégiens reçoivent une mention d’engagement étudiant sur leur bulletin à la suite de leur participation au programme. 

«On ne réinvente pas la roue! On utilise les ressources existantes de manière novatrice! L’École des Grands utilise comme levier les infrastructures, l’expertise et l’engagement social du milieu de l’éducation», ajoute Mme Wissanji. «Ça nous permet d’optimiser les ressources, d’assurer une pérennité et d’offrir un programme à très faibles coûts d’opération qui est facilement exportable; particulièrement en milieux défavorisés.»

Plusieurs établissements scolaires bénéficiaires du programme

Six cégeps et onze écoles primaires à travers le Québec ont participé au programme au cours de l’automne 2022. Pour cette session, L’École des Grands a aidé près de 411 bénéficiaires composés d’élèves du primaire issus de milieux défavorisés et d’étudiants au collégial.

Les élèves du primaire viennent d’écoles dont l’indice de milieu socio-économique (IMSE) est à 8, 9 ou 10 sur 10. Ceci signifie qu’ils font partie des 10% à 30% des écoles les plus défavorisées du Québec. Les collégiens qui offrent le mentorat sont quant à eux issus de tous les programmes scolaires et de tous les profils. 

Note: L’IMSE reflète la sous-scolarisation de la maman et le sous-emploi des parents, les deux indicateurs les plus probants pour prédire le décrochage scolaire selon le ministère de l’Éducation du Québec.

Au primaire, on mesure une augmentation de la réussite scolaire. Ce sont les notes au bulletin entre le début de l’année scolaire et la fin de l’année scolaire qui augmentent chez les participants de l’École des Grands en comparaison des élèves de leur classe qui n’ont pas participé au programme.

On dit souvent que d’aider son prochain, ça nous aide. Ici, on arrive à le mesurer.

La directrice générale de la Fondation W., Alisha Wissanji

Un programme qui prend de l’ampleur

Dès février 2023, huit centres de l’École des Grands ouvriront leurs portes dans des cégeps à travers le Québec. D’autres cégeps ont déjà confirmé leur participation pour l’année scolaire 2023.

En septembre 2023, le programme sera déployé dans six régions administratives au Québec, soit près 40% des régions administratives du Québec. Une région en Ontario sera également couverte (Ottawa, francophone).

Chaque semaine, une sélection des nouvelles de votre arrondissement.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.