National
15:12 21 mars 2016 | mise à jour le: 21 mars 2016 à 15:23 temps de lecture: 2 minutes

La lutte contre la réforme de l’aide sociale se poursuit

La lutte contre la réforme de l’aide sociale se poursuit
Photo: Mario Beauregard/Métro

Une centaine de personnes ont manifesté lundi midi à Montréal contre le projet de loi 70 sur la réforme de l’aide sociale, dont l’étude détaillée en commission parlementaire doit se terminer mardi.

Les manifestants sont réunis devant les bureaux de la ministre de l’Économie Dominique Anglade, jugée «complice» de l’adoption prochaine de ces mesures, en particulier les diminutions de prestations imposées aux bénéficiaires de l’aide sociale qui omettront de s’inscrire au programme d’intégration au travail.

La majorité des organismes qui ont présenté des mémoires en auditions publiques cet hiver, dont la Commission des droits de la personne et le Protecteur du citoyen, ont signalé des dangers à cette approche punitive. Le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale a toutefois décidé d’aller de l’avant.

Selon ses détracteurs, cette approche ne serait pas efficace pour favoriser l’intégration à l’emploi. «On veut nous faire croire que ce sera possible d’améliorer l’intégration à l’emploi sans investissement supplémentaire. Mais les bénéficiaires ont de la difficulté à rencontrer leurs agents d’aide à Emploi Québec», a affirmé Yann Tremblay-Marcotte, porte-parole du Front commun des personnes assistées sociales du Québec.

Cinq autres actions ont eu lieu lundi ailleurs au Québec à l’appel de la Coalition Objectif Dignité.