National

Un cas de Zika confirmé à Terre-Neuve-et-Labrador

FILE - In this Feb. 11, 2016 file photo of aedes aegypti mosquitoes are seen in a mosquito cage at a laboratory in Cucuta, Colombia. Congress is ready to act on President Barack Obama’s long-stalled request for emergency funds to combat the Zika virus, which has been linked to serious birth defects and other major health problems. Obama requested $1.9 billion three months ago for several purposes, including creating a vaccine for the disease, taking steps to control the mosquitoes that spread Zika and helping other countries battle the virus. (AP Photo/Ricardo Mazalan, File) Photo: AP
Rédaction - La Presse Canadienne

SAINT-JEAN, T.-N.-L. – Terre-Neuve-et-Labrador a confirmé, mardi, que l’un de ses résidants ayant voyagé dans une contrée du Sud avait contracté le virus Zika.

Selon les autorités médicales de la province, le voyageur a découvert qu’il avait été infecté par le virus après être rentré chez lui il y a environ un mois à la suite d’un séjour dans un pays du Sud qui n’a pas été identifié.

Le patient n’aurait subi aucune complication et se serait complètement remis.

Cette nouvelle survient un jour après que la Nouvelle-Écosse eut rapporté son premier cas confirmé de Zika.

Frank Atherton, le médecin hygiéniste en chef adjoint de la province, avait révélé, lundi, que le virus avait été détecté chez une femme d’une trentaine d’années tombée malade à la suite de son retour de voyage.

Il avait indiqué que la dame était guérie, mais avait ajouté que cela rappelait aux gens voyageant dans les régions touchées par Zika de prendre des précautions.

Le virus transmis par piqûre de moustique a provoqué une épidémie en Amérique centrale et du Sud. L’Organisation mondiale de la santé a décrété qu’il s’agissait d’une urgence sanitaire mondiale.

Articles récents du même sujet