In Libro Veritas
16:05 15 janvier 2021 | mise à jour le: 15 janvier 2021 à 16:05 temps de lecture: 4 minutes

Me niaisez-vous?

Me niaisez-vous?

Me niaisez-vous?

Bochra Manaï est une amie perso, comme elle l’est avec une tonne de gens. Brillante à souhait, cultivée, affable. Détentrice d’un doctorat. De deux baccalauréats. D’une incalculable quantité de relations avec l’ensemble des castes sociétales. Qui manie simultanément la complexité des enjeux académiques et celle des interactions personnelles. Femme sensible, humaniste et d’action à la fois. Bien au fait de la réalité minoritaire noire, maghrébine et autre, et poisson dans l’eau avec ses amis de la majorité blanche.

Dans un monde dépourvu de malice, mensonge et mauvaise foi, tous conviendraient que Bochra constitue la candidate idéale afin d’occuper le poste de Commissaire à la lutte au racisme, nouvellement créé par la Ville de Montréal. Sauf ceci: la contamination du lexique public à rendre Orwell jaloux, laquelle assure la disqualification d’un adversaire en l’affublant des pires maladies honteuses, soit d’être atteint d’antifascisme et d’anti-racisme radical.

La poisse. Un killer.

Finito, ta place dans le débat public, mon ti-pit. À quand la disqualification sociale pour anti-pédophilie-intransigeante?

C’est dans ce contexte surréaliste, provoqué par une décennie de martelage de messages insidieux inversant le bien et le mal, que le premier ministre Legault a qualifié la nomination de Manaï «d’erreur».

La raison? Cette dernière aurait eu l’outrecuidance de militer contre…le racisme. Radicalement, à part ça. Du genre à affirmer qu’une loi qui exclut quasi exclusivement des femmes, le tout sur fond de la religion serait…discriminatoire. Une pestiférée de la Nation, en bref.

Une «erreur», donc, selon Legault, potentiellement le seul dirigeant occidental à (encore) nier l’existence du racisme systémique. Pas fou. Parce que nommer une anti-raciste à la tête d’une commission anti-raciste, tu parles d’une idée de clown. Injustifiable ignominie.

Un leader de la Meute (celle que Legault qualifiait «d’un peu raciste») n’aurait-il pas été préférable? D’aucuns le penseraient. Un peu comme la nomination de Richard Martineau à la NASA. De Shell à Greepeace. De Fred Caillou à l’Institut de Cardiologie. De Lucie Laurier à l’OMS. On continue?

***

Question, maintenant, les amis: si la Commission des droits de la personne, la Commission Viens et même le SPVM (!) admettent, à grands coups d’analyses et études, qu’il existe, ici comme ailleurs, un système provoquant des biais racistes inconscients, il vous en coûterait quoi de le reconnaître? La crainte du lectorat-électorat? Je vous comprends. Mais qui lui a laissé croire à ces sottises voulant que le Québec soit le seul endroit du monde à y échapper? Que Mohammed Hage possède autant de chances d’être convoqué en entrevue que Vincent-Alexandre Pitre-Tremblay? Que Nour Awada trouvera aussi aisément un logement que Nancy Beaudoin? Que Dieudonné Adrien ne risque pas davantage d’arrestations policières arbitraire que Kévun Arcand? Réponse: vous.

Bel héritage, les amis…

-Pis toi grand papa, tu as fait quoi, politiquement, pour un monde plus juste?
-Héhé, ton grand-père, ma p’tite fille, a mené une sacrée lutte contre le concept de racisme systémique!
-Mais pourquoi?
-Parce que c’était un concept frauduleux qui venait des USA!
-Mais est-ce qu’il aurait pu exister quand même au Québec, mais à plus faible ampleur?
-Arrête d’obstiner ton grand-père!
-Mais je veux juste comprendre. Parce qu’on peut être moins gros que Youppi! et être gros quand même, non?
-Sois polie avec ton grand-père!
-Étais-tu raciste, grand-papa?
-Aucunement! Le racisme est abject!
-Mais tu as fait quoi pour le combattre, alors?
-Bah rien, j’ai pas eu le temps ni l’énergie…
-Mais pourquoi?
-Parce qu’on devait combattre les anti-racistes radicaux!
-Tu as passé tout temps et énergie à combattre les militants anti-racistes plutôt que le racisme lui-même, grand-papa?
-Ben oui! C’était des méchants drastiques, crois-moi! On a même essayé une fois de faire annuler la nomination d’une d’entre elle comme Commissaire à la lutte anti-raciste, c’était l’fun!
-Tu n’étais pas contre les Wokes et leur théorie de l’annulation, pourtant?
-Tu peux être sûre que oui! La maudite cancel culture! Un cancer des États-Unis, encore!
– …
-Pourquoi tu fais cette face-là?

Sérieux, les amis, vous ralentissez le groupe.

Articles similaires